Galapagos

Galapagos

Amazonie

Amazonie

Quito

Quito

Cotopaxi

Cotopaxi

Côte Pacifique

Côte Pacifique

Cuenca

Cuenca

Otavalo

Otavalo

Quilotoa

Quilotoa

Mindo

Mindo

Guayaquil

Guayaquil

Nos destinations coup de coeur

 Galapagos

1. Galapagos

Galapagos

On ne peut pas quitter l’Équateur sans une excursion dans l’Archipel des Galapagos. Distant environ de 1000 km de la côte continentale équatorienne, il se compose de 3 grandes îles, de 7 petites îles et de 47 îlots rocheux, soit une superficie totale de 8000 km². Elles doivent leur célébrité à Charles Darwin qui y séjourna en 1835 et fit de leur faune singulière la pierre d’angle de sa théorie sur « L’origine des espèces par voie de sélection naturelle ». Classée " Patrimoine Naturel de l’Humanité ” par l’UNESCO en 1979, l’archipel forme un laboratoire à échelle réelle pour l’étude d’une flore et d’une faune unique au monde. Pour ceux qui aiment la plongée, elles offrent la possibilité de découvrir une grande variété d’animaux marins et de vivre une expérience inoubliable. Les îles des Galapagos présentent aussi de magnifiques paysages alternant décors lunaires et végétation luxuriante; elles méritent bien leur surnom d’îles enchantées.

 Amazonie

2. Amazonie

Amazonie

L’Amazonie équatorienne base sa réputation sur plusieurs facteurs : son accessibilité, à 4 heures de route pour la partie dite proche, ou en avion à moins d’une heure de la capitale. Sa richesse : le Parc du Yasuni recèle la plus grande biodiversité au monde. On y est presque certain d’y voir de nombreux animaux à l’état sauvage, comme une douzaine d’espèces de singes, loutres, dauphins d’eau douce, des oiseaux aussi surprenants que les hoatzins, aras, toucans, anacondas, tapirs, caïmans, tortues, paresseux, aigles harpies,… le tout en logeant dans des lodges de toutes catégories, au confort surprenant pour ce type de région. La diversité en flore se compte en dizaines de milliers d’espèces, depuis le fromager (l’arbre majestueux du film Avatar) aux mystérieuses plantes médicinales que chamans. C’est donc aussi le lieu de vie de plusieurs populations dont les fameux réducteurs de têtes, les Shuars, ou encore les Waoranis. L'Amazonie est une inévitable surprise loin des clichés et de l'image de danger que l'on s'en fait.

 Quito

3. Quito

Quito

C’est avant tout la plus belle capitale coloniale d’Amérique du Sud, d’où son inscription en 1978 au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. Perchée à 2800m. d’altitude au pied du volcan Pichincha, elle recèle des bijoux d’architecture comme l’église de la Compagnie de Jésus, la plus couverte d’or du continent. Les traces de son passé précolombien sont rares, hormis ce que l’on peut apprécier dans des musées remarquables comme El Alabado présentant des pièces archéologiques en fonction des mondes de la cosmovision andine. Se donner le temps de flâner dans cette ville est la meilleure recommandation : sur ses places au pavé inégal, dans ses ruelles pentues, lever le nez pour apprécier ses maisons blanches ou observer la vie de ses habitants, en costume traditionnel andin ou endimanchés, aux abords de ses multiples églises, sous le regard de la Vierge du Panecillo. Si vous voulez prendre de la hauteur, profitez du téléphérique qui vous amènera à près de 4000m., avec un point de vue sur les sommets enneigés qui sont une promesse pour la suite votre périple.
Visionnez ceci pour vous convaincre de la beauté de cette ville: Présentation interactive de Quito

 Cotopaxi

4. Cotopaxi

Cotopaxi

Le Cotopaxi surplombe avec majesté la Cordillère des Andes. Avec ses 5897m, il est l'un des volcans les plus actifs d'Equateur et le volcan actif le plus haut du monde. Sa forme de cône presque parfaite est un signe distinctif qui l'a rendu célèbre dans les livres de photographies. Son sommet est un passage obligatoire pour tout alpiniste souhaitant atteindre les sommets les plus élevés. Et si vous n’envisagez pas l’ascension, une randonnée aux alentours du volcan ou des activités tels que VTT ou cheval sont aussi possible.

 Côte Pacifique

5. Côte Pacifique

Côte Pacifique

La Côte Pacifique est synonyme comme souvent de plages, sauvages, de ports de pêche, encore traditionnels, de gastronomie (il faut essayer l’inmanquable ceviche ou les fruits de mer à la sauce de coco), et d’activités sportives (plongée, kite surf, surf). Des compétitions internationales de surf ont d’ailleurs lieu à Montañita, lieu réputé pour son ambiance de fête. La Côte est une alternative à ne pas négliger si les Galapagos ne sont pas à votre programme. La destination prisée : L’Isla de la Plata. On y voit une faune assez similaire, avec les fous à pattes bleues, et les baleines à bosses de juin à septembre. Mais chose moins connue, c’est aussi le plus grand rassemblement au monde de raies manta, de quoi ravir les plongeurs. Cette région regorge de petits sites archéologiques car fut occupée avant l’arrivée des Incas par de nombreuses populations riches, en raison d’éco-systèmes surprenants comme des forêts sèches ou de petites zones tropicales.

 Cuenca

6. Cuenca

Cuenca

Cuenca est une magnifique ville coloniale de province où il fait bon vivre. Troisième plus grande ville d'Equateur, ancienne seconde capitale de l'Empire inca de Tomebamba, avec un site archéologique à visiter témoignant de cette époque, c'est surtout son atmosphère et son patrimoine colonial, qui l'ont fait être classée Patrimoine Culturel Mondial par l'UNESCO en 1999. Vous aurez envie de flâner dans son centre historique pour y visiter des musées ou simplement prendre une boisson à la terrasse de l'un de ses nombreux cafés. Cuenca est réputée pour un chapeau connu mondialement: le chapeau dit "Panama" (c'est lors des travaux du canal de Panama qu'il fit sa réputation). Fait avec la fibre d'un palmier qui ne pousse qu'en Equateur.

 Otavalo

7. Otavalo

Otavalo

C’est essentiellement grâce à son marché que la ville d’Otavalo est devenue l’un des hauts lieux touristique de l’Equateur. Situé à seulement 2h de Quito, le marché reste l’attrait principal de la ville, c’est à Otavalo que les amateurs d’artisanat pourront commencer à faire leurs premiers achats. Sur la fameuse « places des Ponchos » on trouve toutes sortes de tissus aux motifs variés, des nappes multicolores, des tapis, des pulls mais aussi de jolies bijoux, des poteries, des chapeaux typiques appelés « chullos » et même de la musique andine.

 Quilotoa

8. Quilotoa

Quilotoa

Le Quilotoa est un volcan notamment connu pour sa superbe lagune aux nombreux reflets. Il culmine à 3914m. La lagune de Quilotoa figure parmi les principaux sites touristiques d’Équateur et fait partie des plus impressionnantes attractions dans les Andes équatoriennes. Pour les amateurs de randonnées, plusieurs marches et treks sont possibles autour du Quilotoa dans un magnifique environnement. Il vous est possible de faire le tour de la lagune sur des sentiers escarpés pour une durée d’environ 5h.

 Mindo

9. Mindo

Mindo

La forêt nuageuse de Mindo à 2h30 de Quito dispose de l’une des plus importantes biodiversités au monde. Elle héberge près de 500 espèces d'oiseaux, ce qui en fait un lieu visité par des passionnés du monde entier. Certains parmi les plus rares sont l'oiseau de parapluie, le coq de roche, les toucans de montagne et plus de 20 espèces de colibris. Il y a aussi plus de 35000 espèces de plantes, dont plus de 50% sont des espèces endémiques et aussi la plus grande variété d'amphibiens du monde. Parcourir ces forêts, de surcroît envahies par moments par les nuages issus de la condensation des courants chauds de la Côte se heurtant à la barrière des Andes, est une expérience quasi mystique. Au-delà de l’observation de ses animaux, ou de sa flore, parmi laquelle les nombreuses orchidées, c’est un lieu réputé pour des sports comme le "canopy", le "tubing", le VTT, la randonnée notamment vers le parc cascades aux abords de Mindo.

 Guayaquil

10. Guayaquil

Guayaquil

Surnommée la « Perle du Pacifique », c’est la capitale économique et le plus important port de la côte ouest de l'Amérique latine. Cette ville offre un climat tropical, humide et chaud. Peu de vestiges de l'époque coloniale, seul subsiste le charmant quartier de Las Peñas, datant du XIXème siècle, au bord du fleuve Guayas. La Promenade (le "Malecón") le long du fleuve, fait partie des incontournables pour apprécier l’ambiance de cette ville surprenante, dont les charmes ne se laissent pas révéler immédiatement. Le surprenant cimetière de Guayaquil fait partie de ces excursions inattendues. On vous suggérera de passer la soirée au quartier moderne et animé de Urdesa, de rejoindre l'un des parcs du centre où résident les iguanes en toute liberté ou de visiter le Parc Historique avec ses magnifiques bâtisses républicaines illustrant l’époque dorée du cacao. Mais Guayaquil est surtout le point de passage vers la côte Pacifique ou le lieu d'envol pour les Galapagos, voir de retour vers votre pays d’origine.

Info Covid-19