Terra Ecuador » Nature » Haciendas et volcans : le patrimoine et les géants d’Equateur

Patrimoine et Géants: Haciendas et Volcans

Parcourir l’Avenue des volcans : s’émerveiller, respirer la pureté de l’air et gouter à l’immensité des grands espaces. C’est aussi suivre les empreintes de l’Histoire, d’un riche passé indigène, colonial et métissé qui vous guidera au fil des temps et des espaces tout en séjournant dans nos hébergements d’un charme exceptionnel. Un voyage en Equateur dessiné pour vous, amoureux de la Nature comme de l’Histoire, curieux et amateurs des belles choses.

Découverte, Template classic
13 Jours

CARTE

JOUR PAR JOUR

JOUR
1

Aéroport de Quito - Quito

Accueil à l'aéroport de Quito par un guide francophone (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Transfert privé avec chauffeur hispanophone depuis l'aéroport de Quito jusqu'à l'hôtel.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Plaza Grande qui donne sur la Grand Place de Quito où est le Palais Présidentiel.

JOUR
2

Quito Centre Historique - Quito

Et maintenant, en exclusivité, rien que pour vous :

Rendez-vous dans le centre historique de Quito pour un retour original dans le passé.

Votre guide, tout droit sortie d’un livre d’histoire, dans son costume et ses manières d’époque, vous invitera à connaître son Histoire en visitant le musée précolombien Casa del Alabado, mais aussi des lieux emblématiques du centre historique comme la Grand Place et la place San Francisco ainsi que la rue dite des Sept Églises.

D’antiques pierres, des coutumes éteintes ou encore des saveurs ancestrales seront à l’honneur lors de cette expérience unique et originale.

Quito Eterno est une association de passionnés de petites et grandes Histoires. Leur projet culturel et éducatif mène une réflexion historique et patrimoniale sur Quito. Leur particularité est d’utiliser le théâtre pour proposer une découverte originale et ludique de la ville et de ses mystères.

"La hermosa Quito, delicada ciudad que, como la flor del taxo, crece salvaje entre las quebradas de los Andes". (Quito la belle, délicate ville, qui comme la fleur du taxo, croît sauvage entre les ravins des Andes)

Quito, capitale de l’Équateur, est un véritable écrin posé au creux des volcans Pichincha, Cayambe et Antisana. Elle est perchée à 2830 mètres, ce qui en fait la seconde capitale la plus haute du monde. Elle a été la première ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1978; son centre historique est le plus grand et le mieux conservé d’Amérique Latine.

Départ à 8h30: pour vous donner un bon aperçu de la ville en une demi-journée, nous nous dirigerons vers le Panecillo, petite colline dominant la ville couronnée par le statue de la Vierge de Quito. Vous profiterez d'une très belle vue panoramique.

Ensuite vous effectuerez une visite du centre colonial et républicain de Quito :

  • l’église de la Compagnie de Jésus (des Jésuites) (si le temps le permet car celle-ci n'ouvre ses portes qu'à 12:30) ou le Théâtre Sucre;
  • l'église de San Francisco (des Franciscains);
  • la Grand Place où se situent le Palais présidentiel (Carondelet) et la Cathédrale de Quito.

Expérience exclusive au restaurant Los Milagros.

Cachée dans le quartier populaire de Loma Grande, dans la ville coloniale de Quito, lvous serez invité a replonger dans le passé de la rue Rocafuerte.

Vous descendrez la petite ruelle et visiterez d’abord la petite chapelle du "Seigneur des Miracles", parfaitement restaurée, ici vous dégusterez un repas typique avec des recettes ancestrales andines.

Le spectacle de danse dans cet environnement exclusif complétera ce retour original au passé historique de Quito.

Vous découvrirez la "Chapelle de l’Homme" du peintre équatorien Oswaldo Guayasamín. Cette chapelle a été dessinée par l'artiste en hommage à l’humanité et fut en partie peinte par lui-même. Une bonne représentation de ses œuvres y sont exposées. Guayasamin est réputé internationalement et fit cadeau à l'UNESCO d'une fresque qui orne toujours l’entrée de la salle du Conseil exécutif.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Plaza Grande qui donne sur la Grand Place de Quito où est le Palais Présidentiel.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
3

Quito - Cochasqui - Quitsato - Cayambe - Ibarra - San Antonio de Ibarra

Vous prendrez la route pour Cayambe, connue pour son impressionant volcan enneigé.

Visite des pyramides de Cochasqui, inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, et considérées comme le plus important site archéologique du nord des Andes équatoriales. Ce site comprend 15 pyramides et 20 buttes funéraires. L’histoire de Cochasqui, dont la construction est attribuée aux Indiens Quitus Cara, remonte au IXème siècle. Et selon les interprétations, ce fut un lieu de cérémonie et/ou d’habitation pour les élites, ou encore un observatoire astronomique. Les interrogations quant à l’objet du site restent nombreuses… nous tenterons d’en savoir un peu plus sur place... au lieu des nombreux lamas en liberté sur le site. Sachez aussi que Cochasqui fut gouvernée par la princesse Quilago dont la vie constitue aussi une énigme.

Arrêt à la latitude 0°: Un cadran solaire géant matérialise la ligne de l'Équateur. On vous expliquera les phénomènes observables depuis cet endroit mythique pour nous et les civilisations qui nous ont précédées. Vous pourrez y découvrir comment les populations locales intègrent les rythmes et activités saisonnières dans le calendrier agricole et quel en est le sens, entre ciel et nature.

Ibarra vous attend à courte distance de Cayambe. Allez encore un bout de route vers le Nord dans ces Andes magnifiques.

Vous irez passer la nuit à l’hacienda Pimán. C'est un lieu historique, de fait parmi les plus anciennes propriétés coloniales du pays, mais qui fut détruite par un tremblement de terre au XIXème siècle. Elle fut donc rénovée et offre désormais un cadre de repos idéal dans le nord du pays. Vous aurez une chambre soit dans l'ancien bâtiment, soit dans les cabanes modernes, selon la disponibilité.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
4

San Clemente - Ibarra - Otavalo - Cotacachi

Vous rejoindrez ensuite la communauté de San Clemente, communauté indienne sur les flancs de l’Imbabura.

Vous rencontrerez un membre de la communauté, qui sera votre guide pour vous présenter leur mode de vie, leur culture et traditions.

Au cours d'une promenade, vous découvrirez San Clemente, ses artisans, les travailleurs des champs, les élevages de cochons d'inde, mais aussi son sentier de plantes médicinales et vous aurez l'occasion d'en apprendre plus sur la cosmovision andine grâce à leur cadran solaire.

Chez une famille, vous partagerez un repas à base de produits d'excellente qualité, "bio" parce que cultivés traditionnellement sans engrais chimiques, avant de poursuivre vos découvertes.

Vous prendrez la route vers Otavalo.

Vous irez passer la nuit à l’hacienda Pinsaquí. Ce lieu chargé d’histoire, construit en 1790 comme atelier textile avec près de 1000 tisserands et fileurs, vous invite à prendre part à sa magie, sa romance et ses légendes. Au fil des siècles, Pinsaquí a reçu de nombreux invités illustres dont le Général Simon Bolivar, libérateur de l’Équateur, qui y séjournait souvent lors de ses voyages vers la Colombie. C'est dans ces années que l'historique "Traité de Pinsaquí", un traité de paix entre la Colombie et l’Équateur, fut signé entre les murs de Pinsaquí. De nos jours l'hacienda conserve le caractère et l'authenticité de ces temps anciens, pour le bonheur des touristes. Cette hacienda est parfaite pour les amoureux des grands espaces, les voyageurs cherchant la détente, les collectionneurs d'antiquités, les familles et bien plus encore.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
5

Lac de Cuicocha - Otavalo - San Pablo del Lago - Zuleta

Visite de la lagune de Cuicocha dans la réserve écologique « Cotacachi – Cayapas » où vous découvrirez les eaux bleues et étincelantes d'un des plus beaux lacs d'altitude d'Equateur. Au centre d'un ancien cratère à 3064m d’altitude, c'est le rendez-vous des amoureux de la nature avec une flore extrêmement variée (orchidées, oreilles d’éléphant…), plus de 400 espèces y ont été recensées.

Vous effectuerez une balade de 5 à 6 heures autour de la lagune en compagnie d'un guide local.

Vous visiterez ce matin le célèbre marché indigène d'Otavalo, le marché équatorien d'artisanat le plus important des Andes.

Vous y croiserez les indigènes Otavaleños chaussés d’espadrilles, coiffés de chapeaux de feutre brun et portant sur les épaules un poncho bleu. Ce sont les indigènes les plus prospères d’Équateur et sont de redoutables commerçants.

Vous visiterez l'Hacienda Cusin, dans la région d’Otavalo, à proximité du lac de San Pablo, lieu qui a su conserver le caractère et l'authenticité de ces temps anciens, avec un accueil chaleureux et familial. Cette bâtisse, très bien rénovée, est un autre exemple du patrimoine colonial du pays. Ses jardins superbement entretenus et le cloître à l'écart laissent place au rêve et à l'imagination pour recréer la vie de l'époque.

Vous dormirez à l'Hacienda de Zuleta, "résumé" d'une histoire allant des Caranquis, population pré-incas (800 av. J.C.) à l'époque moderne (devenue propriété d'un ancien président équatorien), en passant par l'occupation Inca à la fin du XVème siècle puis l'épopée coloniale avec notamment les Jésuites. Sans négliger la transformation récente de cette propriété de 2112 hectares en réserve et en destination écologique et gastronomique. En effet, vous pourrez visiter la fabrique de fromage réputée au niveau national ou ses jardins de produits bio. Vous pourrez faire un trek sur les traces des condors ou dans la zone des tertres pré-incas.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
6

Otavalo - Cayambe - Aloag

Vous regagnerez Cayambe depuis la région d'Otavalo, en bénéficiant d'un magnifique paysage de montagnes.

Vous passerez 2 heures à l'hacienda de la Compañia de Jesús, propriété qui originellement a appartenu aux Jésuites avant qu’ils ne soient expulsés du pays. Vous pourrez visiter la maison principale, de style néo-classique français avec son jardin d’agrément et sa fontaine, encore aujourd’hui la demeure des propriétaires de l’hacienda.

Au cœur de cette expérience : les roses avec une visite de la plantation attenante. Le propriétaire vous expliquera tout le processus de la culture jusqu’à la préparation des bouquets avant exportation. Vous apprendrez aussi la technique de coloration des roses.

Les roses d’Équateur sont réputées pour être les plus belles du monde. Produites à plus de 2500m d’altitude, les roses tirent une coloration intense des fortes variations de températures entre le jour et la nuit. Des éléments minéraux issus des volcans Cotopaxi et Cayambe permettent que les boutons de ces roses acquièrent une taille exceptionnelle. Les coteaux volcaniques offrent en outre une eau très pure et en grande quantité.

Pour couronner le tout, rendez-vous au showroom! Les anciennes étables ont été adaptées pour le plaisir des yeux en offrant un impressionnant spectacle de centaines de roses de différentes variétés.

Vous emprunterez l'Avenue des volcans pour rejoindre Aloag et l'hacienda La Alegria.

Vous passerez la nuit à l’hacienda La Alegria à Aloag.

Vous adorerez ce lieu paisible où les chevaux sont rois. Gabriel, le propriétaire de cette demeure familiale vous accueillera les bras ouverts et vous fera partager sa passion des chevaux.

Le matin vous pourrez au choix faire un tour dans l'hacienda ou une ballade à cheval de 3 à 4 heures. Vous y goûterez les produits "bio" cultivés sur place lors du dîner et du repas prévus.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
7

Aloag - Parc Cotopaxi - Lasso

Vous quitterez l'hacienda pour rejoindre le parc national du volcan enneigé Cotopaxi.

Visite du parc Cotopaxi dont le volcan du même nom est le deuxième plus haut sommet d’Équateur avec ses 5897 mètres. C’est aussi le volcan en activité le plus haut du monde. Il se contente la plupart du temps d’émettre quelques fumerolles visibles du bord du cratère couvert de glace, mais parfois il lance une belle colonne de fumée et de cendres au-dessus de son cône. Vous visiterez le parc et ferez une petite balade autour de la Lagune de Limpiapungo avec de magnifiques panoramas sur le Cotopaxi, pour y découvrir la faune particulière du paramo (ces plaines typiques des Andes balayées par les vents froids). Vous monterez ensuite en véhicule jusqu’au parking à 4600 mètres et poursuivrez à pied jusqu’au refuge José Rivas 200 mètres plus haut. Les plus courageux pourront aller jusqu’au premières neiges.

En raison du processus éruptif du volcan Cotopaxi entamé le 14 août 2015, ces informations sont révisables à tout moment, en conformité avec les exigences de sécurité du Ministère équatorien de la Coordination de la Sécurité et de notre agence.

Optionnel (sous réserve de l'état de la piste, des conditions méteorologiques et de votre véhicule)

Petit détour par les ruines de Salitre. Vous y découvrirez ce qui fut un fortin inca (nommé pucara), construit en haute montagne à des fins de surveillance sur le Chemin de l'Inca et de repos pour les troupes en déplacement.

Vous rejoindrez ensuite l’hacienda La Cienega, non loin du parc national Cotopaxi.

Ici on entretient avec soin le caractère et le mobilier historique qui vit passer les célébrités du monde entier dont Charles Marie de la Condamine, scientifique français qui participa à la Mission Géodésique (1736-44) qui détermina la véritable forme de la Terre et Alexander Von Humboldt, naturaliste allemand qui étudia l'activité volcanique du Cotopaxi (1802) et sa flore unique. Les immenses corridors avec leurs parquets cirés et leurs galeries d'ancêtres au mur donne un charme particulier à cette vieille maison de famille qui a une âme et toute une histoire. C'est donc là que vous passerez la nuit.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
8

Parc Cotopaxi - Pailon del Diablo - Baños - Patate

Vous rejoignez ensuite Banos, petite ville agréable pour un peu de flânerie. Sa basilique « Nuestra Señora de Agua Santa » mérite le coup d’œil, et pourquoi pas une baignade dans l’un de ses bains thermaux.

Visite du "Pailon del Diablo", les chutes d'eau les plus célèbres du pays. Vous irez à leur découverte en descendant jusqu’à un mirador permettant de les approcher au mieux.

Un peu plus loin sur la route, comme les incas jadis, vous pourrez emprunter une nacelle suspendue nommée ici tarabita pour traverser les gorges et rejoindre la cascade nommée "el Manto de la Novia".

Vous rejoindrez la vallée de Patate juste à l'entrée du Parc National de Llanganates oú les Incas cachèrent soit disant leurs trésors aux conquistadors espagnols. La vallée de Patate est connue pour sa situation pittoresque le long de la rivière Patate. Le raisin pousse dans ces régions, ce qui induit une production d'une des meilleures "aguardiente" des montagnes.

Vous passerez la nuit à l’Hacienda Manteles à Patate.

Cette hacienda est située dans un cadre superbe avec une vue impressionnante sur le volcan Tungurahua. Il s'agit d'un lieu consacré à la détente pour apprécier la nature, se reposer ou aller faire une petite marche dans la foret avoisinante jusqu’à une cascade.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
9

Patate - Riobamba - Parc du Chimborazo - Calpi

Vous prendrez la route pour Riobamba, celle-ci serpente le long d'une vallée fertile et verdoyante, vous pourrez observer de récente coulées de lave du Tungurahua sur lequel vous aurez de beaux point de vue.

Visite de la réserve naturelle du Chimborazo.

Dans un paysage de « paramo » aux hautes herbes typiques de cette région andine, vous croiserez certainement un groupe de vigognes composé aujourd’hui de 2300 individus suite à leur réintroduction en 1990. Vous monterez en voiture jusqu’au refuge Carrel à 4800m.

Ensuite vous pourrez vous rapprocher du sommet (optionnel, vous pouvez rester au niveau du refuge si vous jugez que vous n'avez pas la condition physique pour monter), le plus haut d’Équateur culminant à 6310 m. en rejoignant le second refuge Whymper à 5100 m d’altitude.

Vous ne serez pas loin des premières neiges et jamais aussi proche du soleil car du fait du renflement de la terre au niveau de l’Équateur, le sommet du Chimborazo est considéré comme le plus éloigné du centre de la terre.

Vous testerez un déjeuner à base de viande de lama dans ce restaurant communautaire situé près du musée du lama. Ce projet, qui fait partie d'un projet de tourisme communautaire des villages environnants, a permis d'augmenter les revenus des plusieurs familles.

Halte sympathique au musée du lama qui présente la relation des populations andines au lama (l’élevage, son utilisation médicinale,...). Vous saurez enfin la différence entre un lama, un alpaga, une vigogne et un guanaco.

Riobamba, surnommée la sultane des Andes, est une tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797. Vous visiterez le parc Pedro Vicente Maldonado avec sa cathédrale partiellement détruite lors du tremblement mais dont a été conservée la façade d’origine. Nous ferons un arrêt à son marché riche en couleurs avant de nous rendre au point de vue de Quitoloma où en toile de fond domine l’église franciscaine, et d'où l'on peut observer le Chimborazo.

Vous passerez la nuit et dinerez à l’hacienda La Andaluza à proximité de Riobamba.

Dîner inclus sur place.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
10

Riobamba - Balbanera & Colta - Ingapirca - Cuenca

Vous descendrez ensuite vers le sud jusqu'au site inca d'Ingapirca, arrêt à la lagune de Colta et à l’église de Balbanera, la première construite en équateur en 1534.

Visite d'Ingapirca qui se traduit en langage cañari par le « mur de pierre inca ».

C'est le site Inca le plus important d’Équateur et ici la pierre est chargée d’histoire et de légendes. Ingapirca a été bâti par l’inca Huayna Capac au XVème siècle. Ce fût une imposante forteresse abritant également un temple, des entrepôts et un observatoire comprenant de superbes exemples de pierres assemblées sans mortier; ce complexe constituait certainement un tambo (relai) le long de la voie royale inca de Quito à Cuenca. Les gens du pays y voient aussi la forme d’un puma.

Alors une fois au cœur de la bête, vous prendrez un sentier qui vous éloigne du site pour y trouver Inganahui, le visage de l’inca que la pluie et le vent ont sculpté dans la roche inspirés sans doute par des puissances incas.

Puis retour au site et pour ceux qui le souhaitent, visite du musée dédié à ce lieu découvert par le savant français La Condamine.

Vous rejoindrez ensuite la jolie ville de Cuenca, par une route serpentant au milieu des Andes et offrant de magnifiques panoramas sur les patchworks colorés de cultures agricoles typiques et les derniers volcans élevés du sud de l’Équateur.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Mansion Alcazar à Cuenca.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
11

Cuenca

Considérée comme la plus belle du pays, la ville de Cuenca (2 550 m) était jadis baptisée Guapondelic, « la vallée aussi grande que le ciel ». Cette cité coloniale, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco depuis 1999, est une ville mêlant ambiance chaleureuse et vivante à de splendides édifices historiques.

Aussi pour s’imprégner des couleurs chaudes de Cuenca, nous flânerons dans les rues pavées, bordées de maisons blanches aux toits de tuiles romanes et aux balcons de fer forgé fleuris. Cuenca est également unique pour les trésors d’art colonial qu’elle abrite au cœur de ses églises et couvents des XVIIe et XVIIIe siècles. Nous pourrons découvrir la cathédrale, le panorama depuis le belvédère El Turi, les places fleuries, les églises et un tour dans le marché couvert nous permettra de nous immerger un peu dans la vie locale. Nous visiterons une fabrique de Panama (sauf le dimanche) établie à Cuenca depuis plus de 60 ans où nous pourrons suivre les différentes étapes de la fabrication du fameux Panama originaire d’Équateur.

Visite du musée de la Banque Centrale. Ce musée, installé près des ruines de Todos los Santos, propose des collections ethnographiques, auxquelles s’ajoutent des œuvres d’art colonial et moderne ainsi que des vieilles photographies de Cuenca. Ce musée a également hérité de la collection de céramiques pré-incas du prêtre salésien Crespi, mort dans les années 1980, dont la datation est en cours. Ce musée est le seul à proposer une collection de têtes réduites dites « tzanzas » des indiens Shuar de l’Amazonie. (Remplacé par la visite du musée des Cultures aborigènes si dimanche).

Derrière le musée de la Banque Centrale se trouve le parc archéologique Pumapungo. Vous pourrez flâner au milieu des vestiges de l'ancienne cité inca Tomebamba que les conquistadors espagnols ont démantelée pour construire Cuenca. Le lieu est aussi agrémenté d'un jardin de plantes endémiques. Le Temple du Soleil et le couvent des vierges du Soleil faisaient partie de l'une des villes les plus imposantes et magnifiques de l'ancien empire Inca.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Mansion Alcazar à Cuenca.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
12

Cuenca - Naranjito

Cap à l’ouest vers le Pacifique pour rejoindre Guayaquil, capitale économique et plus grande ville de l’Équateur. Vous remonterez la cordillère occidental et traverserez le parc Cajas où vous aurez de magnifiques points de vue sur les nombreux lacs que compte cet espace protégé.

Si le temps le permet, vous pourrez vous arrêter pour faire une randonnée dans le parc, comptez entre 1 et 3 heures de marche selon le sentier choisi.

Vous descendrez ensuite au milieu des montagnes jusqu’à arriver dans des plaines fertiles où bananeraie et cultures maraîchères s’étendent à perte de vue avant d'arrivée à Guayaquil.

Vous passerez la nuit à l'Hacienda La Danesa.

Pendant votre séjour vous pourrez béneficiez, gratuitement, des activités suivantes : découverte des secrets du cacao et du chocolat, tubing, location de vélos, accès aux sentiers de randonnées et possibilité de participer à la traite des vaches.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
13

Guayaquil - Aéroport de Guayaquil

Vous débuterez la visite de Guayaquil en parcourant les principales rues de la ville avec la cathédrale néo gothique et à côté le parc Simon Bolivar dont l’attraction principale est la centaine d’iguanes verts mesurant parfois plus d’un mètre qui se baladent en toute liberté. Nous continuerons notre chemin vers la promenade appelée ici Malecón 2000 et visiterons ensuite le quartier colonial Las Peñas afin d’admirer son architecture et ses nombreuses galeries d’art. Depuis le fort Santa Ana vous aurez une vue panoramique sur Guayaquil et le fleuve Guayas.

Transfert avec votre guide pour l'aéroport de Guayaquil en transport privé.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Connexion libre pour votre vol international.