L'EQUATEUR
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter

Accueil > multi-pays > Villes coloniales & Haciendas

Retour

Villes coloniales et Haciendas

 

D’un coup d’oeil

Vous aimerez en 20 jours

Découverte des villes coloniales des deux pays.
Séjourner dans les plus beaux hôtels et haciendas.
Vous promener dans les rues de Cuenca et Carthagène des Indes

Hacienda colombienne

Un combiné Colombie - Equateur pour découvrir les richesses de chaque pays : Arrivée en Colombie et découverte de Bogota, la région du café, et la belle Carthagène des Indes dans Caraibes... avant de vous envoler vers le pays voisin, l’Equateur. Atterrissage à Quito, découverte des Andes (Otavalo, Cotopaxi) et cap vers les majestueuses et uniques îles Galapagos.

Jour 1 : QUITO / ARRIVÉE

Jour 2 : QUITO (City Tour) - OTAVALO - IBARRA

Jour 3 : IBARRA - MARCHE d’OTAVALO - LAC DE CUICOCHA – COTACACHI

Jour 4 : OTAVALO - PARC NATIONAL COTOPAXI - LASSO

Jour 5 : LASSO - LAC QUILOTOA - RIOBAMBA - BANOS

Jour 6 : BANOS - RIOBAMBA

Jour 7 : RIOBAMBA - CUENCA

Jour 8 : CUENCA

Jour 9 : CUENCA - GUAYAQUIL

Jour 10 : GUAYAQUIL - BOGOTA

Jour 11 : BOGOTA (City tour)

Jour 12 : BOGOTA – ZIPAQUIRA (Cathédrale de sel) – VILLA DE LEYVA

Jour 13 : VILLA DE LEYVA (El Fossil, El Infiernito & Pozo Azules, Ecce Homo, City tour)

Jour 14 : VILLA DE LEYVA – BARICHARA

Jour 15 : BARICHARA (Randonnée Guane et City tour)

Jour 16 : BARICHARA – CANYON DE CHICAMOCHA – BUCARAMANGA – REGION DU CAFE

Jour 17 : VALLEE DE COCORA (Randonnée) - SALENTO (City tour)

Jour 18 : REGION DU CAFE (Culture du café) / CARTAGENA

Jour 19 : CARTHAGÈNE DES INDES (Quartier colonial)

Jour 20 : VILLA DE LEYVA – BARICHARA

Jour 21 : CARTHAGÈNE – BOGOTA/ Départ

Jour par Jour

Jour 1 : QUITO / ARRIVÉE

Accueil à l’aéroport de Quito et transfert avec guide-chauffeur francophone à votre hôtel.
Fin de journée libre.

Nuit dans un hôtel boutique au cœur du centre historique.

Jour 2 : QUITO (City Tour) - OTAVALO - IBARRA

Quito, capitale de l’Equateur, est un véritable écrin posé au creux des volcans Pichincha, Cayambe et Antisana. Elle est perchée à 2830 mètres, ce qui en fait la seconde capitale la plus haute du monde. Elle a été la première ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1978, son centre historique est le plus grand et le mieux conservé d’Amérique Latine. Pour vous donner un bon aperçu de la ville, nous nous dirigerons vers le Panecillo, petite colline dominant la ville couronnée par le statue de la Virgen de Quito. Vous profiterez d’une très belle vue panoramique puis vous effectuerez une visite complète du centre colonial de Quito : la cathédrale, l’église de la Compagnie de Jesus, celle de San Francisco et son cloître, autant de chefs-d’œuvre de l’art baroque.
Vous visiterez ensuite le musée « Del Alabado » qui permet de retracer l’histoire pré- hispanique du pays à travers d’innombrables pièces archéologiques. Vous prendrez la route pour Cayambe, au pied du volcan du même nom et à proximité de Otavalo. Arrêt à la latitude 0°, où un cadran solaire géant matérialise la ligne de l’Equateur. On vous expliquera les phénomènes observables depuis cet endroit mythique pour nous et les civilisations qui nous ont précédées. Otavalo vous attend à courte distance de Cayambe. Allez encore un bout de route dans ces Andes magnifiques. Vous prendrez la route vers Ibarra.

Nuit et diner dans une des plus anciennes haciendas d’Equateur.

Jour 3 : IBARRA - MARCHE d’OTAVALO - LAC DE CUICOCHA – COTACACHI

Vous prendrez la route vers Otavalo. Vous visiterez ce matin le célèbre marché indien d’Otavalo, le plus important des Andes équatoriennes. Vous y croiserez les indiens Otavaleños chaussés d’espadrilles, coiffés de chapeaux de feutre brun et portant sur les épaules un poncho bleu.
Ce sont les indiens les plus prospères d’Equateur et de redoutables commerçants. Le samedi est la journée du marché principal avec le marché au bétail un peu à l’écart de la ville mais tous les autres jours se tient également le marché sur la place de Los Ponchos. Visite de la lagune de Cuicocha dans la réserve écologique « Cotacachi – Cayapas » où vous découvrirez les eaux bleues et étincelantes d’un des plus beaux lacs d’altitude d’Equateur.
Au centre d’un ancien cratère à 3064m d’altitude, c’est le rendez-vous des amoureux de la nature avec une flore extrêmement variée (orchidées, oreilles d’éléphant…), plus de 400 espèces y ont été recensées.
Vous ferez une halte à l’hacienda Pinsaqui. Cette propriété chargée d’histoire a été construite en 1790 comme atelier textile et employait 1000 tisserands et fileurs, vous invite à prendre part à sa magie, sa romance et ses légendes. Au fil des siècles, Pinsaquí a reçu de nombreux invités illustres dont le Général Simon Bolivar, libérateur de l’Equateur, qui y séjournait souvent lors de ses voyages vers la Colombie.
C’est dans ces années que l’historique "Traité de Pinsaquí", un traité de paix entre la Colombie et l’Equateur, fut signé entre les murs de Pinsaquí. De nos jours l’hacienda conserve le caractère et l’authenticité de ces temps anciens, pour le bonheur des touristes. Cette hacienda est une étape parfaite pour les amoureux des grands espaces, les voyageurs cherchant la détente, les collectionneurs d’antiquités, les familles et bien plus encore. Vous visiterez l’Hacienda de Zuleta, "résumé" d’une histoire allant des Caranquis, population pré-incas (800 av. J.C.) à l’époque moderne (devenue propriété d’un ancien président équatorien), en passant par l’occupation Inca à la fin du XVème siècle puis l’épopée coloniale avec notamment les Jésuites. Sans négliger la transformation récente de cette propriété de 2112 hectares en réserve et en destination écologique et gastronomique. En effet vous pourrez visiter la fabrique de fromage réputée au niveau national ou ses jardins de produits bio.

Nuit dans une hacienda datant du XVIIème siècle et restaurée avec goût.

Jour 4 : OTAVALO - PARC NATIONAL COTOPAXI - LASSO

Retour sur la Panaméricaine vers le sud pour rejoindre le parc Cotopaxi en passant aux abords de Quito.
Visite du parc Cotopaxi dont le volcan est le deuxième plus haut sommet d’Equateur avec ses 5897 mètres. C’est aussi le volcan en activité le plus haut du monde mais il se contente pour l’instant d’émettre quelques fumerolles visibles uniquement du bord du cratère couvert de glace. Vous visiterez le parc et ferez une petite balade autour de la Lagune de Limpiapungo avec de magnifiques panoramas sur le Cotopaxi. Vous monterez ensuite en véhicule jusqu’au parking à 4600 mètres et aurez la possibilité (optionnel, vous pouvez rester au niveau du parking si vous jugez que vous n’avez pas la condition physique pour monter) de poursuivre à pied jusqu’au refuge José Rivas 200 mètres plus haut. Les plus courageux pourront aller jusqu’aux premières neiges.
Petit détour par les ruines de Salitre. Vous y découvrirez ce qui fut un fortin inca (nommé pucara), construit en haute montagne à des fins de surveillance sur le Chemin de l’Inca et de repos pour les troupes en déplacement.
Départ à cheval depuis l’hacienda San Agustin, pour une randonnée sur les sentiers bordant la propriété et le vilage, avec en toile de fond le volcan Cotopaxi pour environ 2 heures. Vous passerez à proximité des fermes où s’activent les cultivateurs, ce qui vous permettra de les observer à leurs tâches quotidiennes.

Nuit dans une hacienda qui a été construite sur les ruines d’un site archéologique inca.

Jour 5 : LASSO - LAC QUILOTOA - RIOBAMBA - BANOS

Vous rejoindrez la lagune de Quilotoa via Sigchos et Chugchilan.
Après quelques kilomètres de panaméricaine, vous emprunterez une route spectaculaire mais peu fréquentée qui serpente au milieu des montagnes et en contrebas de superbes vallées encaissées. Les paysages sauvages et splendides compensent la longueur du déplacement. Nous sommes au cœur de la culture andine avec les villages andins de Sigchos et Chugchilan.
Visite de la lagune de Quilotoa (3854 m) aux eaux émeraudes, en raison de la présence de souffre, repose au creux d’un volcan considéré comme encore actif. Une légende raconte que l’Inca Atahualpa aurait fait cacher un trésor dans la lagune, ce qui lui donne une dimension supplémentaire…Possibilité d’effectuer une marche d’environ 2 heures pour descendre au fond du cratère et remonter (en option, on peut louer une mule pour effectuer le trajet) ou de profiter du paysage depuis le bord du cratère.
Vous visiterez ce matin le très typique marché indien de Z umbahua (uniquement le samedi) qui vous donnera l’occasion d’observer comment les Indiens des Andes ont négocié et vécu depuis des générations. Ici on vend de tout de la lessive aux épices en passant par les pattes de poulets, les fruits et légumes, les ponchos, etc…puis plus en contrebas de la place on trouve la vente d’animaux ; lamas, cochons, moutons sont ici marchandés, estimés et vendus au plus offrants.
Vous reprendrez ensuite la route vers le sud pour Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797. En chemin, arrêt dans la région de Tigua, réputée pour ses peintures naïves représentant des scènes colorées de la vie andine sur des peaux de mouton.
Vous reprendrez ensuite la route vers le sud pour bifurquer à partir de la ville d’Ambato vers l’Amazonie. Descente donc vers Baños, ville thermale au séjour agréable, où il fait bon flâner même si l’on sent la présence menaçante du volcan Tungurahua qui, parfois, laisse sortir quelques lampées de lave, spectacle que vous aurez peut-être la chance de voir depuis l’un des points de vue qui entourent la ville.

Nuit dans un hôtel de charme avec piscine, spa et jardin.

Jour 6 : BANOS - RIOBAMBA

Visite d’un atelier de Tagua, l’ivoire végétal. Le Tagua représente une fantastique voie de remplacement de l’ivoire animal. Provenant d’un petit palmier, son fruit de la taille d’un très gros oeuf, se laisse sécher puis son écorce tombe et le travail de sculpture peut alors commencer. De nombreux artistes réalisent de merveilleuses pièces qui, une fois polies, ressemblent à s’y méprendre à de l’ivoire, d’ou son appellation d’ivoire végétal.
Visite de Banos, petite ville agréable pour un peu de flânerie. Sa basilique « Nuestra Señora de Agua Santa » mérite le coup d’œil et vous pourrez découvrir un atelier de Tagua, l’ivoire végétale. Une fantastique voie de remplacement de l’ivoire animal que représente cette noix issue d’un palmier. Et pourquoi pas en fin de journée une baignade dans l’un des bains thermaux de la ville pour se relaxer. Il est également possible de pratiquer différentes acitivés sportives comme VTT, raft, canyoning...
Temps libre à Banos pour un peu de flânerie dans cette petite ville agréable. Sa basilique « Nuestra Señora de Agua Santa » mérite le coup d’œil, et pourquoi pas une baignade dans l’un des bains thermaux de la ville. Il est également possible de pratiquer différente acitivé sportive comme VTT, raft, canyoning...
Vous prendrez la route pour Riobamba, celle-ci serpente le long d’une vallée fertile et verdoyante, vous pourrez observer de récente coulées de lave du Tungurahua sur lequel vous aurez de beaux point de vue. Arrivée à Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797.

Nuit dans un hôtel boutique situé dans un cadre naturel andin.

Jour 7 : RIOBAMBA - CUENCA

Vous descendrez ensuite vers le sud jusqu’au site inca d’Ingapirca, arrêt à la lagune de Colta et à l’église de Balbanera, la première construite en équateur en 1534.
Visite d’Ingapirca qui se traduit en langage cañari par le « mur de pierre inca ». C’est le site Inca le plus important d’Equateur et ici la pierre est chargée d’histoire et de légendes. Ingapirca a été bâti par l’inca Huayna Capac au XVème siècle. Ce fût une imposante forteresse abritant également un temple, des entrepôts et un observatoire comprenant de superbes exemples de pierres assemblées sans mortier ; ce complexe constituait certainement un tambo (relai) le long de la voie royale inca de Quito à Cuenca. Les gens du pays y voient aussi la forme d’un puma. Alors une fois au cœur de la bête, vous prendrez un sentier qui vous éloigne du site pour y trouver Inganahui, le visage de l’inca que la pluie et le vent ont sculpté dans la roche inspirés sans doute par des puissances incas. Puis retour au site et pour ceux qui le souhaitent, visite du musée dédié à ce lieu découvert par le savant français La Condamine.
Vous rejoindrez ensuite la jolie ville de Cuenca, par une route serpentant au milieu des Andes et offrant de magnifiques panoramas sur les patchworks colorés de cultures agricoles typiques et les derniers volcanss élevés du sud de l’Equateur.

Nuit dans un hôtel boutique, ancienne demeure coloniale élégante construite autour de son patio.

Jour 8 : CUENCA

Considérée comme la plus belle du pays, la ville de Cuenca (2 550 m) était jadis baptisée Guapondelic « la vallée aussi grande que le ciel ». Cette cité coloniale classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco depuis 1999, est une ville mêlant une ambiance chaleureuse et vivante à de splendides édifices historiques.
Aussi pour s’imprégner des couleurs chaudes de Cuenca, nous flânerons dans les rues pavées, bordées de maisons blanches aux toits de tuiles romanes et aux balcons de fer forgé fleuris. Cuenca est également unique pour les trésors d’art colonial qu’elle abrite au cœur de ses églises et couvents des XVIIe et XVIIIe siècles. Nous pourrons découvrir la cathédrale, le panorama depuis le belvédère El Turi, les places fleuries, les églises et un tour dans le marché couvert nous permettra de nous immerger un peu dans la vie locale. Nous visiterons une fabrique de Panama (sauf le dimanche) établie à Cuenca depuis plus de 60 ans où nous pourrons suivre les différentes étapes de la fabrication du fameux Panama originaire d’Equateur.
Visite du musée de la Banque Centrale. Ce musée, installé près des ruines de Todos los Santos, propose des collections archéologiques et ethnographiques, auxquelles s’ajoutent des œuvres d’art colonial et moderne ainsi que des vieilles photographies de Cuenca. Ce musée a également hérité de la collection de céramiques pré-incas du prêtre salésien Crespi, mort dans les années 1980, dont la datation est en cours. Ce musée est le seul à proposer une collection de têtes réduites dites « tzanzas » des indiens Shuar de l’Amazonie. (Remplacé par la visite du musée des Cultures aborigènes si dimanche).
Derrière le musée "del Banco Central" se trouve le parc archéologique Pumapungo. Vous pourrez flâner au milieu des vestiges de l’ancienne cité inca Tomebamba que les conquistadors espagnols ont démantelée pour construire Cuenca. Le lieu est aussi agrémenté d’un jardin de plantes endémiques. Le Temple du Soleil et le couvent des vierges du Soleil faisaient partie de l’une des villes les plus imposantes et magnifiques de l’ancien empire Inca.

Nuit dans un hôtel boutique, ancienne demeure coloniale élégante construite autour de son patio.

Jour 9 : CUENCA - GUAYAQUIL

Cap à l’ouest vers le Pacifique pour rejoindre Guayaquil, capitale économique et plus grande ville de l’Equateur. Vous remonterez la cordillère occidentale et traverserez le parc Cajas où vous aurez de magnifiques points de vue sur les nombreux lacs que compte cet espace protégé. Vous descendrez ensuite au milieu des montagnes jusqu’à arriver dans des plaines fertiles où bananeraie et cultures maraîchères s’étendent à perte de vue avant d’arrivée à Guayaquil.
Vous débuterez la visite de Guayaquil en parcourant les principales rues de la ville avec la cathédrale néo gothique et à côté le parc Simon Bolivar dont l’attraction principale est la centaine d’iguanes verts mesurant parfois plus d’un mètre qui se baladent en toute liberté. Nous continuerons notre chemin vers la promenade appelée ici Malecón 2000 et visiterons ensuite le quartier colonial Las Peñas afin d’admirer son architecture et ses nombreuses galeries d’art. Depuis le fort Santa Ana vous aurez une vue panoramique sur Guayaquil et le fleuve Guayas.

Nuit dans une maison coloniale avec vue sur le fleuve Guayas, reconvertie en hôtel de charme.

Jour 10 : GUAYAQUIL - BOGOTA

Transfert pour l’aéroport de Guayaquil en transport privé. Connexion libre pour votre vol international. Accueil à l’aéroport international El Dorado de Bogota, à 2 640 mètres d’altitude.
Premier contact avec la Colombie. Transfert à l’hôtel.
Fin de journée libre pour profiter, à votre gré, de la capitale colombienne où se côtoient quartiers modernes et centre historique, architecture urbaine et parcs verdoyants.

Nuit dans un hôtel boutique dans le quartier colonial de la Candelaria.

Jour 11 : BOGOTA (City tour)

Journée consacrée à la visite de Bogota, avec au programme :

  • le Cerro de Monserrate, pour profiter d’une vue imprenable sur la capitale et ses environs. Perché à 3 152 mètres d’altitude, le Sanctuaire (accessible par téléphérique ou funiculaire) est un lieu de pèlerinage particulièrement fréquenté les jours de fêtes religieuses.
  • le marché Paloquemao, où vous pourrez goûter aux saveurs exotiques et faire les achats nécessaires à la confection du plat préféré des « Bogotanos »
  • Le quartier de la Candelaria, centre historique et culturel de Bogota qui a su conserver une atmosphère coloniale et authentique ; au fil des rues pavées, on y découvre des façades colorées, de beaux balcons en bois sculptés ainsi que des églises baroques.
  • Le Musée de l’Or, l’un des plus éblouissants du continent. Près de 34 000 pièces d’or y sont exposées, soit la plus importante collection d’orfèvrerie préhispanique du monde faisant honneur aux civilisations Quimbaya, Taironas, Muiscas ou Tolimas.
  • Fondation Botero, dédiée à l’artiste colombien Fernando Botero où sont exposées ses propres œuvres (une centaine de dessins, peintures et sculptures), ainsi que sa collection privée qui ne compte pas moins de 85 chefs-d’œuvre d’artistes de renommée internationale (Renoir, Dali, Chagall, Picasso, Miro,...)
  • la Plaza Bolivar aux imposants édifices (mairie, Palais de justice, cathédrale, Congrès national…)

Nuit dans un hôtel boutique dans le quartier colonial de la Candelaria.

Jour 12 : BOGOTA – ZIPAQUIRA (Cathédrale de sel) – VILLA DE LEYVA

Départ pour le département du Boyaca.
En chemin, vous ferez étape à Zipaquira pour y visiter librement sa célèbre cathédrale, taillée à même les parois d’une ancienne mine de sel. L’édifice que l’on visite actuellement est une réplique de la cathédrale originale, construite en 1951 en hommage à Notre Dame du Rosaire. Située 60 mètres plus bas, elle s’étire sur une impressionnante superficie de 8500 m2.
Transfert à l’hôtel et fin de journée libre pour profiter de l’ambiance coloniale de Villa de Leyva.

Nuit dans un hôtel élégant au cœur de la ville.

Jour 13 : VILLA DE LEYVA (El Fossil, El Infiernito & Pozo Azules, Ecce Homo, City tour)

Matinée dédiée à la visite des environs de Villa de Leyva :

  • une balade au milieu du désert, vous conduira aux lagunes turquoises de Pozo Azul ;
  • le petit musée El Fossil, qui abrite un impressionnant squelette de kronosaurus quensladicus mis au jour en 1977 ;
  • le parc archéologique de Monquira ; baptisé par les Espagnols « El Infiernito » (le petit enfer), ce site sacré des Muiscas était dédié au culte du soleil et aux rituels de fertilité et de purification qui y étaient associés ;
  • Le Couvent del Santo Ecce Homo fondé en 1620 par des moines dominicains. Les bâtiments de ce monastère arborent de nombreux fossiles parsemés dans la pierre. La chapelle d’origine possède un impressionnant autel doré, tandis que sont exposés des objets religieux ainsi que des œuvres d’art datant du 16e au 19e siècle.
  • Visite à pieds, du centre historique et culturel de Villa de Leyva.

Nuit dans un hôtel élégant au cœur de la ville.

Jour 14 : VILLA DE LEYVA – BARICHARA

Départ pour rejoindre le département du Santander aux paysages impressionnants et cours d’eau puissants.
Installation à l’hôtel à Barichara, considérée comme l’une des plus jolies villes de Colombie.
Fin de journée libre.
En soirée, pour les amateurs de gastronomie, nous recommandons de déguster la spécialité locale, la « hormiga culona » (fourmis grillées), appréciée depuis des siècles par les habitants d’une région du nord de la Colombie.

Nuit dans un hôtel de charme dans le quartier colonial de la ville.

Jour 15 : BARICHARA (Randonnée Guane et City tour)

Le matin, randonnée entre cactus et paysages bucoliques sur les sentiers du Camino Real.
Cette ancienne voie pavée constituait à l’époque précolombienne l’axe de circulation principal du peuple Guane ; A votre arrivée dans le village du même nom, vous aurez l’occasion de découvrir les maisons coloniales et de visiter un musée abritant de nombreux fossiles vieux de 60 millions d’années ainsi qu’une princesse momifiée.
Après-midi dédiée à la visite historique et culturelle de Barichara : promenade parmi les ruelles pavées, visite des églises (Cathédrale Immaculées Conception et Santa Barbara), découverte des ateliers locaux (tailleurs de pierres, confection de cigares…).
La balade s’achève au mirador qui offre un splendide panorama du Rio Suarez à la Cordillera de los Cobardes.
En soirée, pour les amateurs de gastronomie, nous recommandons de déguster la spécialité locale, la « hormiga culona » (fourmis grillées), appréciée depuis des siècles par les habitants d’une région du nord de la Colombie.

Nuit dans un hôtel de charme dans le quartier colonial de la ville.

Jour 16 : BARICHARA – CANYON DE CHICAMOCHA – BUCARAMANGA – REGION DU CAFE

Tôt le matin, départ pour une nouvelle journée au cœur du département du Santander.
Vous profiterez des paysages impressionnants du Canyon de Chicamocha et temps libre pour visiter le Parc national. Sur place, si le temps le permet, les amateurs de randonnée apprécieront les sentiers balisé qui sillonnent le parc, les autres pourront préférer le parcours en téléphérique (6.3 km) qui offre une vue spectaculaire sur le fleuve Chicamocha.
Transfert à l’aéroport et vol pour le « triangle du café » (composé de trois départements : Quindío, Risaralda et Caldas). C’est ici, sur les hauts plateaux andins de l’ouest de la Colombie, que pousse près de 10% de l’offre mondiale du café à des altitudes allant de 800 à 1 800 mètres.
Accueil et transfert à l’hôtel.

Nuit dans une hacienda familiale de la région du café.

Jour 17 : VALLEE DE COCORA (Randonnée) - SALENTO (City tour)

Journée dédiée à la découverte des villages et paysages typiques de la région du café.
Au programme :

  • Tour en Willys au cœur de la verdoyante vallée de Cocora
  • Randonnée à pieds parmi les palmiers à cire (l’arbre national de Colombie)
  • Pause déjeuner
  • Visite du village de Salento : tour panoramiques, découverte de l’architecture locale et des constructions typiques à base de bambous (guadua). Retour à l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

Nuit dans une hacienda familiale de la région du café.

Jour 18 : REGION DU CAFE (Culture du café) / CARTAGENA

Au cours de la matinée, visite d’une plantation de café nichée sur les hauteurs de la vallée du Quindio pour tout apprendre sur le café, de la semence, à la tasse grâce à une explication professionnelle de tout le processus (semence, cueillette, torréfaction, et livraison du grain au bénéficiaire). Vous participerez ensuite à une aventure gustative et sensorielle hors du commun. Dans la peau d’un « catador », les maitres torréfacteurs vous feront sentir l’âme du vrai café colombiano. Vous ne boirez plus votre « petit noir » de la même façon le matin !
Après le déjeuner, transfert à l’aéroport pour un vol en direction de Carthagène. Transfert à l’hôtel et fin de journée libre pour découvrir le charme inégalé de cette superbe ville coloniale, inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Nuit dans une bâtisse coloniale du centre historique.

Jour 19 : CARTHAGÈNE DES INDES (Quartier colonial)

Matinée dédiée à la visite des principaux sites du centre colonial de Cartagena. C’est à pieds que nous vous proposons d’explorer les quartiers de Getsemani, San Diego et Santo Domingo, témoins du passé de la ville.
Après-midi libre pour visiter le Couvent de la Popa ou le fort San Felipe Barajas, profiter de l’atmosphère bohème du centre historique, découvrir le quartier moderne de Bocagrande, vous immerger dans le pittoresque village de pêcheurs de La Boquilla et admirer le coucher de soleil depuis les murailles… Repas libres. Nuit à l’hôtel.

Nuit dans une bâtisse coloniale du centre historique.

Jour 20 : CARTHAGÈNE - BOGOTA

Temps libre puis transfert à l’aéroport pour un vol à destination de Bogota, puis connexion à votre vol international.

Conditions

TARIFS


• Nos prix ne sont effectivement pas aujourd’hui présentés sur notre site, ce dernier étant avant tout « une vitrine » de nos produits et qui propose des idées de circuits.

• Terra Andina Ecuador travaille essentiellement « à la carte », la plupart de nos clients nous demande d’apporter des modifications aux programmes proposés, nous devons constamment re-chiffrer les circuits, c’est donc pour cela que nous avons choisi pour l’instant de ne pas faire apparaître les tarifs.

• Aussi contactez nous, nous vous enverrons alors le tarif/ descriptif précis et éventuellement un itinéraire sur mesure si vous souhaitez apporter des modifications au voyage type proposé.

 

COMPRIS

Transports :

  • Transports mentionnés (sauf les vols intérieurs)
  • Transferts mentionnés en service privé hôtel/aéroport avec chauffeur hispanophone

Hébergement :

  • Hôtels en chambre double standard avec petit-déjeuner (pas de garantie de bénéficier du petit-déjeuner si sortie de l’hôtel avant 06:00 du matin)

Excursions et services :

  • Visites guidées et excursions mentionnées en service privé avec guide francophone sur le continent
  • Frais des guides (transports, hôtels, repas, etc.)
  • Assistance francophone de notre équipe 24h/24 pendant le séjour
  • Kit de premier secours
  • Entrées des parcs nationaux (sauf Galapagos) et musée

Repas :

  • Les petits-déjeuners
  • Les repas mentionnés « compris »

Note : quelques repas servis à bord lors des trajets en avion – à confirmer lors de la confirmation des horaires des différents vols

NON COMPRIS

  • Toute prestation non mentionnée dans la rubrique « nos tarifs comprennent »
  • Tout type de prestation proposé en « option » ou en « suggestion »
  • Vols internationaux et vols intérieurs
  • Location de matériel
  • Equipement individuel
  • Assurance hospitalisation / rapatriement obligatoire (normalement prise en charge par votre carte bancaire, ou formant partie de votre assurance multirisques)
  • Boissons et pourboires
  • Repas mentionnés « libres »(compter de 7 à 15 USD / personne par repas)