Terra Ecuador » Rencontres » A la rencontre des multiples visages des peuples d’Equateur

Les multiples visages de l´Equateur

Bienvenue en Equateur! Pays á la faune et flore diversifiées, mais pas seulement. La culture forme une partie importante de l'identité de ce territoire continental divisé en trois régions: Côte, Andes et Amazonie. Ce petit pays compte 13 nationalités indigènes et autant de langues natives. D'une communauté caranqui á un peuple kichwa d'Amazonie, en passant par une incursion dans la région afro - équatorienne et plusieurs communautés andines, la diversité présente tout au long de ce voyage ravira les passionnés d'échanges et de découverte d'autres modes de vie. Vous aurez l'occasion de dormir chez l'habitant et de vivre comme eux. Quelle récompense de pouvoir partager leurs coutumes!

Rencontres et Traditions, Template classic
18 Jours

CARTE

JOUR PAR JOUR

JOUR
1

Aéroport de Quito - Quito Centre Historique

Accueil à l'aéroport de Quito par un guide francophone (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Transfert privé avec chauffeur hispanophone depuis l'aéroport de Quito jusqu'à l'hôtel.

Nuit en maison d'hôtes dans le centre historique de Quito.

JOUR
2

Quito - Cochasqui - Otavalo - Lac de Cuicocha - San Clemente

Au départ de Quito en direction d'Otavalo, vous passerez par l'une des régions de culture des fameuses roses équatoriennes, et profiterez du paysage avec ses nombreux sommets du Nord des Andes.

Visite des pyramides de Cochasqui, inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, et considérées comme le plus important site archéologique du nord des Andes équatoriales. Ce site comprend 15 pyramides et 20 buttes funéraires. L’histoire de Cochasqui, dont la construction est attribuée aux Indiens Quitus Cara, remonte au IXème siècle. Et selon les interprétations, ce fut un lieu de cérémonie et/ou d’habitation pour les élites, ou encore un observatoire astronomique. Les interrogations quant à l’objet du site restent nombreuses… nous tenterons d’en savoir un peu plus sur place... au lieu des nombreux lamas en liberté sur le site. Sachez aussi que Cochasqui fut gouvernée par la princesse Quilago dont la vie constitue aussi une énigme.

Vous visiterez ce matin le célèbre marché indigène d'Otavalo, le marché équatorien d'artisanat le plus important des Andes.

Vous y croiserez les indigènes Otavaleños chaussés d’espadrilles, coiffés de chapeaux de feutre brun et portant sur les épaules un poncho bleu. Ce sont les indigènes les plus prospères d’Équateur et sont de redoutables commerçants.

Le marché se tient tous les jours et il est davantage fréquenté le samedi. A l'écart, le samedi aussi, se tient le marché au bétail où s'achètent ou s'échangent les animaux de la ferme andine.

Visite de la lagune de Cuicocha dans la réserve écologique « Cotacachi – Cayapas » où vous découvrirez les eaux bleues et étincelantes d'un des plus beaux lacs d'altitude d’Équateur. Au centre d'un ancien cratère à 3064m d’altitude, c'est le rendez-vous des amoureux de la nature avec une flore extrêmement variée; plus de 400 espèces y ont été recensées.

Vous prendrez la route vers Ibarra.

Vous rejoindrez ensuite la communauté de San Clemente, communauté indienne sur les flancs de l’Imbabura. Vous serez accueillis dans une famille dont vous partagerez le gîte et le couvert.

Vous passerez un peu de temps avec votre famille d’accueil, une occasion privilégiée de découvrir leur mode de vie, leur culture et leurs traditions. Au cours de vos promenades dans la communauté avec vos hôtes, vous découvrirez San Clemente, sa population, ses artisans, ses habitants qui s'adonnent aux travaux des champs, son sentier secret regorgeant de plantes médicinales soigneusement entretenues par ses bénéficiaires, les élevages de cochons d'Inde ou de lamas, et bien d'autres choses encore...

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
3

San Antonio de Ibarra - San Clemente

Vous prendrez ce matin le train (autoferro ou ferrochiva les jeudi) au départ d’Ibarra pour Salinas. Ce train suit une voie ferrée qui, jadis, servait au transport des marchandises et des gens de la Sierra à la Costa, mais aujourd’hui seule une partie du trajet est praticable. Vous traverserez des paysages de plantations de canne à sucre dans cette chaude vallée et franchirez une série de tunnels et de ponts creusés il y a fort longtemps à la pelle et à la pioche dans la montagne.

Vous arriverez à Salinas, petit village peuplé par une communauté afro-équatorienne qui vit de la culture de la canne à sucre. Vous serez reçus par un spectacle de danses traditionnelles de la région, appelées "bomba". Vous pourrez visiter le village ainsi que son musée du sel.

Après un moment libre pour le déjeuner, vous reprendrez le train en sens inverse pour revenir sur Ibarra.

Vous rejoindrez ensuite la communauté de San Clemente, communauté indienne sur les flancs de l’Imbabura. Vous serez accueillis dans une famille dont vous partagerez le gîte et le couvert.

Vous passerez un peu de temps avec votre famille d’accueil, une occasion privilégiée de découvrir leur mode de vie, leur culture et leurs traditions. Au cours de vos promenades dans la communauté avec vos hôtes, vous découvrirez San Clemente, sa population, ses artisans, ses habitants qui s'adonnent aux travaux des champs, son sentier secret regorgeant de plantes médicinales soigneusement entretenues par ses bénéficiaires, les élevages de cochons d'Inde ou de lamas, et bien d'autres choses encore...

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
4

San Clemente - Otavalo - Cayambe - Quitsato - Quito Centre Historique

Réveil matinal, vous pourrez accompagner et aider les gens de la communauté dans leurs travaux matinaux avec leurs animaux ou la préparation du petit déjeuner...

Vous déjeunerez dans la communauté San Clemente

Vous regagnerez Quito depuis la région d'Otavalo, en bénéficiant de magnifiques paysages de montagnes. Et pourrez observer les habitants de cette région, en costume traditionnel ou affairés à mener leurs animaux, au bord d'une route symbole d'une modernité contrastant avec des pratiques héritées des civilisations pré-incaïques.

Une rencontre unique: Maria Carmen est une personne que l'on pourrait qualifier de mémoire culturelle doublée d'un sens de l'humilité. Elle ne les compte pas mais on a dénombré près de 120 plantes poussant dans son jardin personnel, dont elle connaît bien évidemment l'usage médical (mais il est probable qu'elle en connaisse bien plus encore). A 50 ans (nous sommes en 2018), veuve, parlant quechua, elle sait parler avec verve et passion des plantes qu'elle cultive sur ses 200m2. Ses conditions de vie sommaires n'empêchent pas cette femme d'être invitée jusqu'au Pérou pour échanger sur ses connaissances en plantes. C'est une rencontre rare qui ne donnera son effet que si vous vous ouvrez totalement à ce genre d'aventure et de conception de la santé.

Arrêt à la latitude 0°: Un cadran solaire géant matérialise la ligne de l'Équateur. On vous expliquera les phénomènes observables depuis cet endroit mythique pour nous et les civilisations qui nous ont précédées. Vous pourrez y découvrir comment les populations locales intègrent les rythmes et activités saisonnières dans le calendrier agricole et quel en est le sens, entre ciel et nature.

Nuit en maison d'hôtes dans le centre historique de Quito.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
5

Quito Centre Historique - Quito

Et maintenant, en exclusivité, rien que pour vous :

Rendez-vous dans le centre historique de Quito pour un retour original dans le passé.

Votre guide, tout droit sortie d’un livre d’histoire, dans son costume et ses manières d’époque, vous invitera à connaître son Histoire en visitant le musée précolombien Casa del Alabado, mais aussi des lieux emblématiques du centre historique comme la Grand Place et la place San Francisco ainsi que la rue dite des Sept Églises.

D’antiques pierres, des coutumes éteintes ou encore des saveurs ancestrales seront à l’honneur lors de cette expérience unique et originale.

Quito Eterno est une association de passionnés de petites et grandes Histoires. Leur projet culturel et éducatif mène une réflexion historique et patrimoniale sur Quito. Leur particularité est d’utiliser le théâtre pour proposer une découverte originale et ludique de la ville et de ses mystères.

"La hermosa Quito, delicada ciudad que, como la flor del taxo, crece salvaje entre las quebradas de los Andes". (Quito la belle, délicate ville, qui comme la fleur du taxo, croît sauvage entre les ravins des Andes)

Vous irez au marché couvert de Santa Clara, marché typique de Quito où l’on vend fruits et légumes, poissons, viande… l’occasion de se rapprocher un peu plus de la vie locale.

Si vous le souhaitez, votre guide vous orientera pour déjeuner sur place (le cochon rôti y est succulent).

En exclusivité, rien que pour vous :

Une dégustation de chocolats organisée en partenariat avec les fabricants de chocolat équatorien Pacari.

Vous découvrirez le processus d'élaboration d'un grand chocolat. Vous saurez alors pourquoi l’Équateur est le meilleur pays pour produire du "cacao fino de aroma" et vous apprendrez plus sur l'histoire du cacao dans le monde. Vous aurez le privilège de déguster 10 chocolats différents en apprenant comment sentir, croquer et savourer le chocolat pour en apprécier toutes les facettes.

Pacari travaille directement avec des familles d'agriculteurs et leur assure une bonne rémunération pour un cacao pur et bio, cela permet ainsi de préserver la diversité génétique du cacao en Équateur. Cette initiative a été récompensée de multiples fois au niveau international tant pour la qualité des produits et que pour l'engagement social.

Vous découvrirez la "Chapelle de l’Homme" du peintre équatorien Oswaldo Guayasamín. Cette chapelle a été dessinée par l'artiste en hommage à l’humanité et fut en partie peinte par lui-même. Une bonne représentation de ses œuvres y sont exposées. Guayasamin est réputé internationalement et fit cadeau à l'UNESCO d'une fresque qui orne toujours l’entrée de la salle du Conseil exécutif.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Nuit en maison d'hôtes dans le centre historique de Quito.

JOUR
6

Quito - Antisana - Lasso

En chemin vers la cordillère orientale, vous passerez un col à 3200m. avant d'arriver à l'Antisana. Lacs de montagne et point de vue sur les vallées verdoyantes animeront ce trajet dans les Andes.

Visite de la réserve de l’Antisana, quatrième plus haut sommet d’Equateur (4704 mètres d'altitude). Vous découvrirez des paysages typiques des paramos, différentes lagunes (dont celle de la Mica) et aurez l’opportunité d’apercevoir différentes espèces d’oiseaux dont notamment le fameux condor. Sur place, possibilité de faire une randonnée de 30 minutes ou de deux heures à côté de la lagune de Mica.

Vous rejoindrez l'avenue des volcans pour vous rapprocher du volcan Cotopaxi.

Vous rejoindrez ensuite l’hacienda La Cienega, non loin du parc national Cotopaxi.

Ici on entretient avec soin le caractère et le mobilier historique qui vit passer les célébrités du monde entier dont Charles Marie de la Condamine, scientifique français qui participa à la Mission Géodésique (1736-44) qui détermina la véritable forme de la Terre et Alexander Von Humboldt, naturaliste allemand qui étudia l'activité volcanique du Cotopaxi (1802) et sa flore unique. Les immenses corridors avec leurs parquets cirés et leurs galeries d'ancêtres au mur donne un charme particulier à cette vieille maison de famille qui a une âme et toute une histoire. C'est donc là que vous passerez la nuit.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
7

Lasso - Baños - Puyo

Vous prendrez la route panaméricaine pour Baños, avec à votre gauche le volcan Cotopaxi , et plus vers le sud le Chimborazo sur votre droite. Sur la partie ouest de votre trajet se trouve le parc des Llanganates, lieu de mystères où serait dissimulé le trésor du dernier Inca et où ont disparu de nombreux aventuriers à sa recherche, victimes de la malédiction. Laissez donc courir votre imagination sur ce tronçon de route.

A Puyo, vous visiterez un jardin botanique. Une espèce d'orchidée sur six dans le monde serait présente en Équateur! Il n'est donc pas si surprenant de trouver un lieu recelant des centaines d'orchidées. 30 ans d'effort pour restaurer quelques hectares de forêt tropicale promise à la déforestation en un jardin naturel luxuriant, c'est l'œuvre d'Omar Tello, qui a réalisé son rêve d’orchidophile pour le plus grand plaisir des visiteurs du jardin. Son site nous donne l'occasion d'une visite guidée de cet endroit passionnant.

Visite du Centre Sacha Warmi créé par un ethnobotaniste français, Didier Lacaze, et destiné à préserver les savoirs traditionnels quant à l'usage des plantes médicinales de la forêt amazonienne. C'est l'occasion d'en savoir plus sur ces plantes magiques et leur transformation en crèmes, recettes, huiles essentielles et autres. La découverte proposée dure de 2 à 3 heures suivant ce que vous souhaiterez parcourir du lieu (voir carte jointe).

Vous passerez la nuit à l’hôtel La Floresta à Banos.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
8

Baños - Puyo - Sarayaku

Vous reprendrez ensuite la route pour Puyo, ville qui se situe aux porte de l'Amazonie. En chemin, vous passerez de nombreux tunnels creusés à même les flancs de la montagne avec sur votre droite les gorges du Pastaza offrant à l'occasion une vue spectaculaire sur ses cascades.

Départ de Puyo vers 8H30 du matin pour tout d'abord un périple en taxi d'environ 1 heure 30 pour rejoindre le port de Latasas où se trouve l'embarcation à moteur qui vous emmènera jusque Sarayaku (de 4 à 7 heures selon le niveau des eaux).

Durant le trajet vous ferez une pause pour prendre votre déjeuner. Une fois arrivés à la communauté, vous prendrez place au Centre d'Hébergement (une "choza" typique aérée avec toit en palme, en dortoir avec lits et moustiquaires).

Une douche avec peu de pression et des toilettes sont à votre disposition mais pour vous laver, vous préférerez peut-être aller dans les rivières proches de votre logement, à la mode indienne. Selon votre heure d'arrivée, vous aurez un échange sur la communauté, sa culture et ses luttes, avec un repas. Note: pensez à prévoir des habits pour la pluie et pour le soleil, vos bottes en caoutchouc et de l'eau durant votre trajet en bateau.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
9

Sarayaku

Après le petit-déjeuner, vous irez faire une visite dans quelques maisons traditionnelles pour observer les activités de leurs habitants et vous pourrez participer à l'élaboration de céramique. Déjeuner et un peu de repos. Dans l'après-midi quelques activités vous seront proposées: canöe, préparation de la chicha (boisson fermentée à base de manioc) ou de plats typiques, avec l'aide bien sûr des femmes du village, que vous pourrez aider dans leurs tâches. On proposera de vous peindre avec les teintures noires à base de huito et motifs traditionnels ou encore d'aller à la pêche.

Note : les activités et horaires seront proposés en fonction des conditions climatiques

JOUR
10

Sarayaku

Après le petit-déjeuner, vous visiterez quelques lieux significatifs du village, accompagnés de dirigeants de la communauté qui vous expliqueront la cosmovision du peuple Sarayaku. Ensuite déjeuner et après-midi libre pour flâner aux alentours et découvrir le village et ses habitants.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
11

Sarayaku - Shell - Puyo - Baños - Pailon del Diablo

Après le petit-déjeuner, vous visiterez l'école et ferez une ballade jusqu'à la place du village. Après le déjeuner vous entamerez votre retour vers Shell avec l'avionnette qui viendra vous chercher. Note : l'heure de départ de Sarayaku sera fixée en fonction des conditions climatiques

Vous reprendrez ensuite la route pour Baños, petite ville agréable pour un peu de flânerie et réputée pour ses bains thermaux. Sa basilique « Nuestra Señora de Agua Santa » mérite également un coup d’œil. En chemin, vous passerez de nombreux tunnels creusés à même les flancs de la montagne avec sur votre gauche les gorges du Pastaza offrant à l'occasion une vue spectaculaire sur ses cascades.

Visite du "Pailon del Diablo", les chutes d'eau les plus célèbres du pays. Vous irez à leur découverte en descendant jusqu’à un mirador permettant de les approcher au mieux.

Un peu plus loin sur la route, comme les incas jadis, vous pourrez emprunter une nacelle suspendue nommée ici tarabita pour traverser les gorges et rejoindre la cascade nommée "el Manto de la Novia".

Suggestion de visite :

Temps libre à Baños pour un peu de flânerie dans cette petite ville agréable. Sa basilique « Nuestra Señora de Agua Santa » mérite le coup d’œil, et pourquoi pas une baignade dans l’un des bains thermaux de la ville.

Il est également possible de pratiquer différentes activités sportives comme du Vélo VTT le long de la route des cascades jusqu'à Puyo, du rafting sur le fleuve Pastaza, des randonnées pédestres ou encore de la tyrolienne et du canyoning.

Vous passerez la nuit à l’hôtel La Floresta à Banos.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
12

Baños - Salasaca - Riobamba - Calpi

Départ pour « La Ruta de Cascadas » longeant les gorges du Rio Pastaza.

Vous prenez la route pour le village indigène de Salasaca réputé pour son artisanat de tissage de grande qualité. L’habit traditionnel est ici blanc avec un poncho noir agrémenté d’un chapeau blanc à large bord. Les femmes portent de longues jupes de laine tenues par la « chumbi » (ceinture tressé) et des châles colorés.

À la découverte de la culture Salasaka. L'origine de ce groupe ethnique est Aymara, de l'ancienne société de l'Inka, parlant le Kichwa. Ils arrivèrent des hauteurs de la Bolivie jusqu'en Équateur dans les années 1400.

Vous visiterez le musée ethnographique pour y découvrir les habitudes de ce peuple fier de ses origines, au travers de sculptures en bois et de personnages représentatifs des fêtes traditionnelles, ainsi que de photographies et d'un atelier de textile.

Vous reprendrez ensuite la route vers le sud pour Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797. En chemin, arrêt dans la région de Tigua, réputée pour ses peintures naïves représentant des scènes colorées de la vie andine sur des peaux de mouton.

Vous passerez la nuit dans une choza, maison traditionnelle construite pour vous accueillir.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
13

Riobamba - Parc du Chimborazo - Calpi - Balbanera & Colta - Guamote

Vous reprendrez ensuite la route vers le Nord vers le Chimborazo depuis Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797.

Visite de la réserve naturelle du Chimborazo.

Dans un paysage de « paramo » aux hautes herbes typiques de cette région andine, vous croiserez certainement un groupe de vigognes composé aujourd’hui de 2300 individus suite à leur réintroduction en 1990. Vous monterez en voiture jusqu’au refuge Carrel à 4800m.

Ensuite vous pourrez vous rapprocher du sommet (optionnel, vous pouvez rester au niveau du refuge si vous jugez que vous n'avez pas la condition physique pour monter), le plus haut d’Équateur culminant à 6310 m. en rejoignant le second refuge Whymper à 5100 m d’altitude.

Vous ne serez pas loin des premières neiges et jamais aussi proche du soleil car du fait du renflement de la terre au niveau de l’Équateur, le sommet du Chimborazo est considéré comme le plus éloigné du centre de la terre.

Vous testerez un déjeuner à base de viande de lama dans ce restaurant communautaire situé près du musée du lama. Ce projet, qui fait partie d'un projet de tourisme communautaire des villages environnants, a permis d'augmenter les revenus des plusieurs familles.

Halte sympathique au musée du lama qui présente la relation des populations andines au lama (l’élevage, son utilisation médicinale,...). Vous saurez enfin la différence entre un lama, un alpaga, une vigogne et un guanaco.

Rendez-vous dans le village de Palacio Real pour une balade d'une heure accompagné d'un lama. Vous pourrez découvrir les paysages de la zone et échanger avec les habitants. Votre compagnon de route andin permettra d'initier les conversations plus facilement !

Direction le village de Guamote. En chemin, vous passerez par la lagune de Colta et vous visiterez l’église de Balbanera, la première construite en Équateur en 1534.

Vous passerez la nuit dans l'hébergement communautaire Inti Sisa, à Guamote.

Haut dans les Andes, dans l’ombre du Chimborazo, entre la région côtière et la forêt pluvieuse, se trouve Inti Sisa dans la petite ville de Guamote. Lors de votre séjour vous découvrirez un centre de formation pour tous les groupes de population de la région (enfants, indigènes, métisses, ... ).

Inti Sisa est un mot kichwa : "Inti" signifie soleil et "Sisa" est une fleur du soleil (ie. un tournesol).

Dîner inclus.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
14

Guamote

Visite du marché de Guamote (uniquement le jeudi), l’un des plus authentiques, populaires, originaux et colorés d’Équateur. Au contact de la population locale, vous observerez la vie du marché et Guamote, petite ville située dans la province de Chimborazo.

Vous visiterez le centre éducatif de la fondation Inti Sisa (fleur du soleil en kichwa) pour découvrir les projets en cours, le jardin d'enfants et les lieux où sont dispensés les cours de couture, d'informatique et d'anglais. Vous poursuivrez par une belle sortie en voiture à travers les montagnes et en apprendrez plus sur les traditions, l'histoire et les coutumes locales de la région. Vous ferez une halte à l'école primaire où l'anglais est enseigné et où les élèves vous parleront de leur vie quotidienne (attendez-vous à partager une partie de football où à jouer avec eux). Suite à la visite de l'atelier d'un tisserand local, vous découvrirez la technique de tissage des ponchos avec la laine d'alpaca et de mouton. Enfin vous aurez l'opportunité de voir l'habitat traditionnel (choza) d'une famille afin de vous faire une idée du mode de vie dans les montagnes de Guamote. Vous rentrerez ensuite à Guamote par une route ponctuée de beaux paysages.

Vous participerez un petit cours de cuisine traditionnelle de la région. Guamote étant connu pour le Quinoa, vous mettrez la main à la pâte et apprendrez à préparer un plat typique des Andes à base de cet ingrédient. Autre plat typique que vous pourrez cuisiner: las empanadas del viento.

Vous aurez d'autant plus de plaisir ensuite à déguster le fruit de votre propre travail. Une expérience simple et authentique (1h30 environ).

Vous passerez la nuit dans l'hébergement communautaire Inti Sisa, à Guamote.

Haut dans les Andes, dans l’ombre du Chimborazo, entre la région côtière et la forêt pluvieuse, se trouve Inti Sisa dans la petite ville de Guamote. Lors de votre séjour vous découvrirez un centre de formation pour tous les groupes de population de la région (enfants, indigènes, métisses, ... ).

Inti Sisa est un mot kichwa : "Inti" signifie soleil et "Sisa" est une fleur du soleil (ie. un tournesol).

Dîner inclus.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
15

Guamote - Ingapirca - Cuenca

Vous rejoindrez le site archéologique d'Ingapirca depuis Guamote. De somptueux paysages le long de l'Avenue des volcans, cette route serpentant au milieu des Andes offre de magnifiques panoramas avec des patchworks colorés de cultures environnantes.

Visite d'Ingapirca qui se traduit en langage cañari par le « mur de pierre inca ».

C'est le site Inca le plus important d’Équateur et ici la pierre est chargée d’histoire et de légendes. Ingapirca a été bâti par l’inca Huayna Capac au XVème siècle. Ce fût une imposante forteresse abritant également un temple, des entrepôts et un observatoire comprenant de superbes exemples de pierres assemblées sans mortier; ce complexe constituait certainement un tambo (relai) le long de la voie royale inca de Quito à Cuenca. Les gens du pays y voient aussi la forme d’un puma.

Alors une fois au cœur de la bête, vous prendrez un sentier qui vous éloigne du site pour y trouver Inganahui, le visage de l’inca que la pluie et le vent ont sculpté dans la roche inspirés sans doute par des puissances incas.

Puis retour au site et pour ceux qui le souhaitent, visite du musée dédié à ce lieu découvert par le savant français La Condamine.

Vous rejoindrez ensuite la jolie ville de Cuenca, par une route serpentant au milieu des Andes et offrant de magnifiques panoramas sur les patchworks colorés de cultures agricoles typiques et les derniers volcans élevés du sud de l’Équateur.

Vous passerez la nuit à l'hôtel Forum à Cuenca.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
16

Cuenca

Considérée comme la plus belle du pays, la ville de Cuenca (2 550 m) possède un charme indéfinissable. D’ailleurs jadis, elle était baptisée Guapondelic « la vallée aussi grande que le ciel ». Cette cité coloniale, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco depuis 1999, est une ville mêlant ambiance chaleureuse et vivante à de splendides édifices historiques.

Aussi pour s’imprégner des couleurs chaudes de Cuenca, nous flânerons dans les rues pavées, bordées de maisons blanches aux toits de tuiles romanes et aux balcons de fer forgé fleuris. Cuenca est également unique pour les trésors d’art colonial qu’elle abrite au cœur de ses églises et couvents des XVIIe et XVIIIe siècles.

Déjeuner au marché central 10 de Agosto de Cuenca pour y déguster les spécialités locales dans un lieu authentique.

Vous visiterez une fabrique de chapeaux dits de Panama (en réalité élaborés à partir de la fibre de "paja toquilla", plante palmiforme originaire de la côte équatorienne mais dont la promotion se fit a l'époque de la construction du canal de Panama). Vous saurez ainsi tout sur ce chapeau mythique qui vous surprendra par son raffinement et dont les prix peuvent monter très haut. La fabrique est celle de la famille Ortega.

Visite du musée de la Banque Centrale. Ce musée, installé près des ruines de Todos los Santos, propose des collections ethnographiques, auxquelles s’ajoutent des œuvres d’art colonial et moderne ainsi que des vieilles photographies de Cuenca. Ce musée a également hérité de la collection de céramiques pré-incas du prêtre salésien Crespi, mort dans les années 1980, dont la datation est en cours. Ce musée est le seul à proposer une collection de têtes réduites dites « tzanzas » des indiens Shuar de l’Amazonie. (Remplacé par la visite du musée des Cultures aborigènes si dimanche).

Visite du Musée des Cultures Aborigènes. Ce musée privé présente sans doute la collection archéologique la plus complète de la ville. Vous trouverez des bijoux et ornements personnels fabriqués pour les caciques, faits en coquillages et métaux précieux.

Vous passerez la nuit à l'hôtel Forum à Cuenca.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
17

Cuenca - Parc Cajas - Guayaquil

Cap maintenant à l’Ouest pour remonter vers le parc Cajas depuis Cuenca où vous aurez de magnifiques points de vue sur les nombreux lacs que compte cet espace protégé.

Le Parc national Cajas est situé sur la Cordillère occidentale au Sud des Andes équatoriennes à 35 km de Cuenca. Son altitude varie de 3.156 à 4.450 m et a une superficie de 288 km2 qui comprend un complexe lacustre de 235 lagunes d’origine glaciaire, connectées entre elles par des petites rivières ou des ruisseaux. Le parc abrite des sites d’intérêt archéologique, parmi lesquels plusieurs tronçons du Qhapaq Ñan (Chemin Royal Andin) qui relie la côte avec la sierra (hauts plateaux) et qui pendant les périodes pré-Inca et Inca servait entre autres à la circulation du coquillage Spondylus, un objet d’une grande valeur économique à cette époque.

Vous pourrez effectuer une randonnée avec un guide local. Le choix du sentier sera fait sur place selon la durée et la difficulté.

Vous débuterez la visite de Guayaquil en parcourant les principales rues de la ville avec la cathédrale néo gothique et à côté le parc Simon Bolivar dont l’attraction principale est la centaine d’iguanes verts mesurant parfois plus d’un mètre qui se baladent en toute liberté. Nous continuerons notre chemin vers la promenade appelée ici Malecón 2000 et visiterons ensuite le quartier colonial Las Peñas afin d’admirer son architecture et ses nombreuses galeries d’art. Depuis le fort Santa Ana vous aurez une vue panoramique sur Guayaquil et le fleuve Guayas.

Puis vous prendrez la route pour rejoindre Guayaquil, capitale économique et plus grande ville de l’Équateur. Vous descendrez au milieu des montagnes jusqu’à arriver dans des plaines fertiles où bananeraie et cultures maraîchères s’étendent à perte de vue avant d'arrivée à Guayaquil.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Nazu à Guayaquil.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

JOUR
18

Guayaquil - Aéroport de Guayaquil

Départ de l'hôtel pour l'aéroport en transport privé avec chauffeur hispanophone.

Connexion libre pour votre vol international.