tourisme communautaire equateur - terra ecuador

Les mutiples visages des peuples d’Equateur

Idée d'itinéraire voyage responsable en Équateur en 14 jours.

Partez à la rencontre des différents peuples qui vivent sur ces terres.

Vous irez dormir chez l’habitant et découvrirez leurs coutumes, leur histoire et leurs particularités.

Ce circuit vous transporte à travers différents paysages, des volcans enneigés des Andes en passant par la forêt Amazonienne, pour enfin terminer sur la côte Pacifique. Une expérience authentique au contact des locaux.

Durée suggérée: 14 jours

Thématique: Rencontres

Difficulté : Pour tout public

Pays visités: Équateur

Votre voyage sur mesure en Équateur

5 avis voyageurs 4.6 / 5

Lire plus

Jour 1 : Aéroport de Quito

Accueil à l’aéroport de Quito par un guide francophone (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur). Transfert privé avec chauffeur hispanophone depuis l’aéroport de Quito jusqu’à l’hôtel.

Nuit à la maison d’hôtes Casa Rocafuerte dans le centre historique de Quito.

Lire plus

Jour 2 : Quito Centre Historique

Vous visiterez Quito, capitale de l’Équateur, véritable écrin posé au creux des volcans Pichincha, Cayambe et Antisana. Elle est perchée à 2830 mètres, ce qui en fait la seconde capitale la plus haute du monde. Elle a été la première ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1978; son centre historique est le plus grand et le mieux conservé d’Amérique Latine.

Départ à 8h30: pour vous donner un bon aperçu de la ville en une journée, nous nous dirigerons vers le Panecillo, petite colline dominant la ville couronnée par le statue de la Vierge de Quito. Vous profiterez d’une très belle vue panoramique.

Ensuite vous effectuerez une visite du centre colonial et républicain de Quito :

– l’église de la Compagnie de Jésus (des Jésuites);
– l’église de San Francisco (des Franciscains) et son couvent/musée;
– la Grand Place où se situent le Palais présidentiel (Carondelet) et la Cathédrale de Quito;
– le quartier de La Ronda pour notamment ses artisans.

Services de guide francophone pendant toute la journée. Vous vous déplacerez en taxi.

Et maintenant, en exclusivité, rien que pour vous :

Rendez-vous dans le centre historique de Quito pour un retour original dans le passé.

Votre guide, tout droit sorti d’un livre d’histoire, dans son costume et ses manières d’époque, vous invitera à connaître son Histoire en visitant le musée précolombien Casa del Alabado, mais aussi des lieux emblématiques du centre historique comme la Grand Place et la place San Francisco ainsi que la rue dite des Sept Églises.

D’antiques pierres, des coutumes éteintes ou encore des saveurs ancestrales seront à l’honneur lors de cette expérience unique et originale.

Quito Eterno est une association de passionnés de petites et grandes Histoires. Leur projet culturel et éducatif mène une réflexion historique et patrimoniale sur Quito. Leur particularité est d’utiliser le théâtre pour proposer une découverte originale et ludique de la ville et de ses mystères.

La hermosa Quito, delicada ciudad que, como la flor del taxo, crece salvaje entre las quebradas de los Andes . (Quito la belle, délicate ville, qui comme la fleur du taxo, croît sauvage entre les ravins des Andes).

Nuit à la maison d’hôtes Casa Rocafuerte dans le centre historique de Quito. Vous pourrez déguster le succulent repas fait maison par Carolina !

Lire plus

Jour 3 : Otavalo

Au départ de Quito en direction d’Otavalo, vous passerez par l’une des régions de culture des fameuses roses équatoriennes, et profiterez du paysage avec ses nombreux sommets du Nord des Andes.

Visite des pyramides de Cochasqui, inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, et considérées comme le plus important site archéologique du nord des Andes équatoriales. Ce site comprend 15 pyramides et 20 buttes funéraires. L’histoire de Cochasqui, dont la construction est attribuée aux Indiens Quitus Cara, remonte au IXème siècle. Et selon les interprétations, ce fut un lieu de cérémonie et/ou d’habitation pour les élites, ou encore un observatoire astronomique. Les interrogations quant à l’objet du site restent nombreuses… nous tenterons d’en savoir un peu plus sur place… au lieu des nombreux lamas en liberté sur le site. Sachez aussi que Cochasqui fut gouvernée par la princesse Quilago dont la vie constitue aussi une énigme.

Vous visiterez ce matin le célèbre marché indigène d’Otavalo, le marché équatorien d’artisanat le plus important des Andes.

Vous y croiserez les indigènes Otavaleños chaussés d’espadrilles, coiffés de chapeaux de feutre brun et portant sur les épaules un poncho bleu. Ce sont les indigènes les plus prospères d’Équateur et sont de redoutables commerçants.

Évidemment ce marché a un aspect touristique très développé mais il fait partie des incontournables du pays. Visite de la lagune de Cuicocha dans la réserve écologique « Cotacachi – Cayapas » où vous découvrirez les eaux bleues et étincelantes d’un des plus beaux lacs d’altitude d’Équateur. Au centre d’un ancien cratère à 3064m d’altitude, c’est le rendez-vous des amoureux de la nature avec une flore extrêmement variée (orchidées, oreilles d’éléphant…), plus de 400 espèces y ont été recensées.

Pour les plus sportifs, vous pourrez marcher autour de la lagune.

Vous prendrez la route vers Ibarra.

Vous rejoindrez la communauté de San Clemente, communauté indienne sur les flancs de l’Imbabura. Vous serez accueillis dans une famille dont vous partagerez le gîte et le couvert.

Vous passerez un peu de temps avec votre famille d’accueil, une occasion privilégiée de découvrir leur mode de vie, leur culture et leurs traditions. Au cours de vos promenades dans la communauté avec vos hôtes, vous découvrirez San Clemente, sa population, ses artisans, ses habitants qui s’adonnent aux travaux des champs, son sentier secret regorgeant de plantes médicinales soigneusement entretenues par ses bénéficiaires, les élevages de cochons d’Inde ou de lamas, et bien d’autres choses encore…

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 4 : San Clemente

Réveil matinal avec le chant du coq. Vous rejoindrez votre hôte en cuisine pour confectionner la pâte pour les galettes de maïs. Vous préparerez ensuite le feu de bois pour cuire les galettes sur le comal en terre cuite.

Après le petit-déjeuner, vous ferez une première balade dans la communauté pour en apprendre plus sur le travail des champs et l’élevage des animaux comme les cochons d’inde et les lamas.

Vous irez ensuite cueillir les ingrédients nécessaires à l’élaboration du déjeuner, comme les épinards, le céleri, les herbes aromatiques, la coriandre… La quinoa, les grains et les pommes de terre, aliments de base dans la communauté sont récoltés une fois par an et seront déjà prêts à cuisiner.

Déjeuner sous forme de pambamesa . Avec votre famille d’accueil, vous retrouverez tout le groupe pour partager un repas en apportant chacun un plat. Si le temps le permet, le déjeuner se fera en extérieur.

Dans l’après-midi, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur la cosmovision andine grâce à leur cadran solaire. Un membre de la communauté vous expliquera comment l’observation de la lune et du soleil a permis depuis des millénaires de dessiner un calendrier agricole.

Vous emprunterez ensuite un sentier de plantes médicinales soigneusement entretenues par ses bénéficiaires, qui continuent à les utiliser dans la vie quotidienne.

Diner et nuit chez votre famille d’accueil.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 5 : Otavalo

Vous regagnerez Cayambe depuis la région d’Otavalo, en bénéficiant d’un magnifique paysage de montagnes.

Une rencontre unique: Maria Carmen est une personne que l’on pourrait qualifier de mémoire culturelle doublée d’un sens de l’humilité. Elle ne les compte pas mais on a dénombré près de 120 plantes poussant dans son jardin personnel, dont elle connaît bien évidemment l’usage médical (mais il est probable qu’elle en connaisse bien plus encore). A 50 ans (nous sommes en 2018), veuve, parlant quechua, elle sait parler avec verve et passion des plantes qu’elle cultive sur ses 200m2. Ses conditions de vie sommaires n’empêchent pas cette femme d’être invitée jusqu’au Pérou pour échanger sur ses connaissances en plantes. C’est une rencontre rare qui ne donnera son effet que si vous vous ouvrez totalement à ce genre d’aventure et de conception de la santé.

Arrêt à la latitude 0°: Un cadran solaire géant matérialise la ligne de l’Équateur. On vous expliquera les phénomènes observables depuis cet endroit mythique pour nous et les civilisations qui nous ont précédées. Vous pourrez y découvrir comment les populations locales intègrent les rythmes et activités saisonnières dans le calendrier agricole et quel en est le sens, entre ciel et nature.

Vous regagnerez le Parc Cotopaxi depuis la région de Cayambe en bénéficiant de ce magnifique paysage de montagnes.Vous pourrez observer les habitants de cette région, en costume traditionnel ou affairés à mener leurs animaux, au bord d’une route symbole d’une modernité contrastant avec des pratiques héritées des civilisations pré-incaïques.

Vous rejoindrez ensuite l’hacienda La Cienega, non loin du parc national Cotopaxi.

Ici on entretient avec soin le caractère et le mobilier historique qui vit passer les célébrités du monde entier dont Charles Marie de la Condamine, scientifique français qui participa à la Mission Géodésique (1736-44) qui détermina la véritable forme de la Terre et Alexander Von Humboldt, naturaliste allemand qui étudia l’activité volcanique du Cotopaxi (1802) et sa flore unique. Les immenses corridors avec leurs parquets cirés et leurs galeries d’ancêtres au mur donne un charme particulier à cette vieille maison de famille qui a une âme et toute une histoire. C’est donc là que vous passerez la nuit.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 6 : Parc Cotopaxi

Visite du parc Cotopaxi dont le volcan du même nom est le deuxième plus haut sommet d’Équateur avec ses 5897 mètres. C’est aussi le volcan en activité le plus haut du monde. Il se contente la plupart du temps d’émettre quelques fumerolles visibles du bord du cratère couvert de glace, mais parfois il lance une belle colonne de fumée et de cendres au-dessus de son cône.

Vous visiterez le parc et ferez une petite balade autour de la Lagune de Limpiapungo avec de magnifiques panoramas sur le Cotopaxi, pour y découvrir la faune particulière du paramo (ces plaines typiques des Andes balayées par les vents froids).

Vous monterez ensuite en véhicule jusqu’au parking à 4600 mètres et poursuivrez à pied jusqu’au refuge José Rivas 200 mètres plus haut. Les plus courageux pourront aller jusqu’au premières neiges.

En raison du processus éruptif du volcan Cotopaxi entamé le 14 août 2015, ces informations sont révisables à tout moment, en conformité avec les exigences de sécurité du Ministère équatorien de la Coordination de la Sécurité et de notre agence.

Vous prendrez la route panaméricaine pour Baños, avec à votre gauche le volcan Cotopaxi , et plus vers le sud le Chimborazo sur votre droite. Sur la partie ouest de votre trajet se trouve le parc des Llanganates, lieu de mystères où serait dissimulé le trésor du dernier Inca et où ont disparu de nombreux aventuriers à sa recherche, victimes de la malédiction. Laissez donc courir votre imagination sur ce tronçon de route.

Nuit à la communauté Pondoa. Vous dormirez dans une cabane et aurez l’occasion de découvrir le mode de vie d’une communauté locale vivant au rythme de la nature. De nombreux sentiers au coeur de la nature s’offriront à vous et vous permettront de découvrir les trésors naturels de la province de Tungurahua.

Vous pourrez si vous le souhaitez effectuer des balades à cheval ou encore visiter les potagers et exploitations agricoles de la communauté.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 7 : Misahualli

Vous reprendrez ensuite la route pour Puyo, ville qui se situe aux porte de l’Amazonie. En chemin, vous passerez de nombreux tunnels creusés à même les flancs de la montagne avec sur votre droite les gorges du Pastaza offrant à l’occasion une vue spectaculaire sur ses cascades.

Départ depuis Misahualli dans une pirogue à moteur pour la Communauté Quichua de Shiripuno. Rencontre avec les Femmes de l’Association Amukishmi qui présentent leur projet de tourisme communautaire afin de valoriser leur culture et d’améliorer les conditions de vie.

Présentation des traditions quichuas avec danses, musiques typiques, artisanat, fabrication de la boisson traditionnelle, la chicha de manioc, et de longues promenades dans les plantations de bananier, de cacao et de manioc pour connaître le travail agricole avec la récolte des produits…

Un déjeuner typique dans la Communauté (un poisson cuisiné dans une feuille de palmier au feu de bois, servi avec manioc, papaye et une infusion de plantes médicinales).

Dans l’après-midi, fabrication et dégustation de chocolat, atelier d’artisanat, fabrication de corbeille ou partie de pêche au Río Napo et un retour à Misahualli en pirogue à moteur.

L’arrivée par le fleuve au Sacha Sisa Lodge est toujours un moment de détente après la route asphaltée, où l’on sent l’apaisement de la forêt amazonienne. Vous grimperez un long escalier le long d’une paroi rocheuse pour directement aller vous installer dans vos chambres avant de profiter d’un moment de détente ou aller faire une première balade en forêt avant de prendre votre dîner sur place.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 8 : Misahualli

En compagnie d’un guide autochtone, vous ferez ce matin une excursion à pied dans la forêt primaire pour découvrir d’autres espèces de plantes, notamment celles à vocation médicinale.

Gardez toujours au moins un œil bien ouvert, car vous pourrez apercevoir des singes et différentes espèces d’oiseaux.

Après le déjeuner, vous rendrez visite à une communauté indigène, Pusuno, sur les rives du fleuve.

Vous pourrez apprécier leurs constructions traditionnelles , à côté des maisons récentes, destinées aux activités communautaires et touristiques.

Vous en apprendrez sur leurs coutumes kichwa amazoniennes , leur façon de vivre aujourd’hui et les différentes plantations agricoles : bananiers, papayers, ananas, orangers, canne à sucre,…

Il est fort probable qu’on vous fasse découvrir l’élaboration de la « chicha », une boisson traditionnelle à base de manioc. Ou que vous participiez à la réalisation du chocolat comme on le fait depuis des générations.

Essayez, au moins par l’observation, de percer les mystères de cette culture millénaire qui a su préserver cette forêt indispensable à la survie de l’humanité, mais qui risque d’être submergée par la société dite moderne.

Nuit au Sacha Sisa.

Lire plus

Jour 9 : Baños

Vous prendrez la route pour Baños en passant par la ville de Puyo. Vous profiterez de l’incroyable changement de paysage entre l’Amazonie et les Andes.

Après le petit déjeuner, vous ferez une balade pour observer des oiseaux préhistoriques (hoatzin) et rencontrerez les enfants de la communauté. Vous reprendrez ensuite la pirogue afin de retrouver votre véhicule.

Visite du Pailon del Diablo , les chutes d’eau les plus célèbres du pays. Vous irez à leur découverte en descendant jusqu’à un mirador permettant de les approcher au mieux.

Un peu plus loin sur la route, comme les incas jadis, vous pourrez emprunter une nacelle suspendue nommée ici tarabita pour traverser les gorges et rejoindre la cascade nommée el Manto de la Novia .

Vous prenez la route pour le village indigène de Salasaca réputé pour son artisanat de tissage de grande qualité. L’habit traditionnel est ici blanc avec un poncho noir agrémenté d’un chapeau blanc à large bord. Les femmes portent de longues jupes de laine tenues par la « chumbi » (ceinture tressé) et des châles colorés. À la découverte de la culture Salasaka. L’origine de ce groupe ethnique est Aymara, de l’ancienne société de l’Inka, parlant le Kichwa. Ils arrivèrent des hauteurs de la Bolivie jusqu’en Équateur dans les années 1400.

Vous visiterez le musée ethnographique pour y découvrir les habitudes de ce peuple fier de ses origines, au travers de sculptures en bois et de personnages représentatifs des fêtes traditionnelles, ainsi que de photographies et d’un atelier de textile.

Vous reprendrez ensuite la route vers le sud pour Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797. En chemin, arrêt dans la région de Tigua, réputée pour ses peintures naïves représentant des scènes colorées de la vie andine sur des peaux de mouton.

Vous passerez la nuit dans une choza, maison traditionnelle construite pour vous accueillir au sein de la communauté Ahuana. Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 10 : Parc du Chimborazo

Visite de la réserve naturelle du Chimborazo:

Dans un paysage de « paramo » aux hautes herbes typiques de cette région andine, vous croiserez certainement un groupe de vigognes composé aujourd’hui de 2300 individus suite à leur réintroduction en 1990. Vous monterez en voiture jusqu’au refuge Carrel à 4800m.

Ensuite vous pourrez vous rapprocher du sommet (optionnel, vous pouvez rester au niveau du refuge si vous jugez que vous n’avez pas la condition physique pour monter), le plus haut d’Équateur culminant à 6310m. en rejoignant le second refuge Whymper à 5100m. d’altitude.

Vous ne serez pas loin des premières neiges et jamais aussi proche du soleil car du fait du renflement de la terre au niveau de l’Équateur, le sommet du Chimborazo est considéré comme le plus éloigné du centre de la terre.

Vous testerez un déjeuner à base de viande de lama dans ce restaurant communautaire situé près du musée du lama. Ce projet, qui fait partie d’un projet de tourisme communautaire des villages environnants, a permis d’augmenter les revenus des plusieurs familles.

Halte sympathique au musée du lama qui présente la relation des populations andines au lama (l’élevage, son utilisation médicinale,…). Vous saurez enfin la différence entre un lama, un alpaga, une vigogne et un guanaco. Rendez-vous dans le village de Palacio Real pour une balade d’une heure accompagné d’un lama.

Vous pourrez découvrir les paysages de la zone et échanger avec les habitants. Votre compagnon de route andin permettra d’initier les conversations plus facilement !

Vous passerez la nuit dans la communauté Casa Condor au pied du volcan Chimborazo.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 11 : Guamote

En route pour le village de Guamote. Visite du marché de Guamote (uniquement le jeudi), l’un des plus authentiques, populaires, originaux et colorés d’Équateur. Au contact de la population locale, vous observerez la vie du marché et Guamote, petite ville située dans la province de Chimborazo.

Son marché animalier est le plus important d’Amérique Latine. Et le mélange des populations andines aux vêtements traditionnels colorés est un véritable spectacle.

Vous ferez une halte dans le complexe des lagunes d’Ozogoche. C’est un lieu très particulier, dont le nom kichwa signifie dévoreuses de viande , formé de 45 lagunes dans le Parc National du Sangay. Au-delà de la magie et de la beauté des lieux, ces lacs sont réputés pour un phénomène particulier, resté jusqu’à présent inexpliqué qui témoigne en septembre de chaque année du suicide collectif des oiseaux appelés chorlitos (kuvivi en kichwa) qui se jettent dans les eaux froides par centaines. La population locale réalise des cérémonies d’offrandes à l’occasion de cet évènement si singulier.

Vous participerez un petit cours de cuisine traditionnelle de la région. Guamote étant connu pour le Quinoa, vous mettrez la main à la pâte et apprendrez à préparer un plat typique des Andes à base de cet ingrédient. Autre plat typique que vous pourrez cuisiner: las empanadas del viento.

Vous aurez d’autant plus de plaisir ensuite à déguster le fruit de votre propre travail. Une expérience simple et authentique (1h environ).

Vous passerez la nuit dans l’hébergement communautaire Inti Sisa, à Guamote.

Haut dans les Andes, dans l’ombre du Chimborazo, entre la région côtière et la forêt pluvieuse, se trouve Inti Sisa dans la petite ville de Guamote. Lors de votre séjour vous découvrirez un centre de formation pour tous les groupes de population de la région (enfants, indigènes, métisses, … ).

Inti Sisa est un mot kichwa : Inti signifie soleil et Sisa est une fleur du soleil (ie. un tournesol). Dîner inclus. Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 12 : Guamote

Retour sur la route pour rejoindre Ingapirca.

Vous serez accueillis par la communauté de Caguanapamba. Début de la visite du centre Kuya llakta où vous commencerez à monter à la vieille école de la communauté de Caguanapamba. De là vous aurez une vue spectaculaire pour faire quelques photos, avec aux alentours de la communauté des zones telles que Ingapirca, la ville de Cañar, la paroisse Honorato Vásquez, etc.

Vous arriverez ensuite au verger de plantes médicinales, puis à la maison de Fabiola (yachac de la communauté) qui vous expliquera les variétés de plantes que vous verrez dans son jardin et l’utilisation de chacune d’elles. Vous recevrez également une concoction de plantes médicinales, puis vous vous rendrez aux maisons traditionnelles de la culture Cañari (maisons en voie de disparition).

Vous monterez ensuite à l’atelier d’artisanat de vêtements féminins contemporains Cañari. Visite ensuite de Tasqui Loma (lieu sacré de soins ancestraux) puis vous continuerez jusqu’aux abords de la communauté où débutent les prairies et les champs de cultures andines.

Vous irez ensuite voir un élevage de cochons d’Inde, lapins, et volailles où vous recevrez également une boisson traditionnelle des Andes. Vous finirez la promenade avec la visite d’une des maisons familiales et du logis communautaire.

Déjeuner dans la communauté.

Ensuite vous visiterez le complexe archéologique d’Ingapirca.

Retour ensuite dans la communauté pour suivre un cours de quichua, la langue de la communauté.

Dîner dans la communauté et nuit chez l’habitant ou en famille.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 13 : Guayaquil

Vous commencerez votre journée par un bon petit-déjeuner avant de partir visiter la lagune sacrée de Culebrillas.

Ensuite, vous visiterez les ruines archéologiques de Molleturo Paredones, une construction basée sur des blocs sculptés dans la roche, superposés de manière à former des rangées d’apparence naturelle, scellés à l’aide d’un mortier de terre jaune.

Vous poursuivrez par le Qhapaq Ñan, le Chemin des Incas.

Il est temps de déjeuner et de participer à la Pambamesa .

Déjeuner communautaire, servi sur une nappe, orienté nord-sud, et organisé à l’occasion d’évènements tels que les fêtes de solstice et d’équinoxe (en quechua: raymi ), mariages, funérailles, etc. Ce repas symbolise harmonie alimentaire et réciprocité sociale.

Une grande variété de produits de la région y sont présentés, tels que:

pommes de terre, haricots tendres, melloco, maïs sous toutes ses formes, haricots grillés, œufs, cochon d’Inde, fromages frais, sauces à base de piment et de graines de potiron, le tout accompagné de la boisson typique: la chicha de jora à base de maïs.

Après le déjeuner, vous visiterez les bains archéologiques des complexes Cañari et Inca à Coyoctor et le musée de la ville d’El Tambo.

Le tour se termine et il est temps de dire au revoir à la communauté.

Cap à l’ouest vers le Pacifique pour rejoindre Guayaquil, capitale économique et plus grande ville de l’Equateur. Vous traverserez la cordillère occidentale par la route passant par La Troncal et descendrez ensuite au milieu des montagnes jusqu’à arriver dans des plaines fertiles où bananeraie et cultures maraîchères s’étendent à perte de vue avant d’arrivée à Guayaquil.

Vous passerez la nuit à l’hôtel Iguanazu B&B (ex-Nazu House) à Guayaquil.

Accompagnement par un guide francophone en transport privé (si vous êtes de 1 à 3 personnes, votre guide sera aussi votre chauffeur).

Lire plus

Jour 14 : Aéroport de Guayaquil

Départ de l’hôtel pour l’aéroport en transport privé avec chauffeur hispanophone.

Connexion libre pour votre vol international.

Ce circuit vous a plu?

laura - terra ecuador
marion - terra ecuador
william - terra ecuador
viviana - terra ecuador

Construisez votre voyage sur-mesure avec notre équipe.

?
Info Covid-19