Destination l’Amazonie profonde, pour un séjour de reconnaissance terrain pour Mélanie et Florentine.

Le parc national du Yasuni représente plus de 10 000 km² de la forêt amazonienne et s’étend sur les provinces d’Orellana et de Pastaza. Il s’agit d’une zone de méga-biodiversité, reconnue et protégée, déclarée réserve de biosphère en 1989 par l’UNESCO, la plus étendue d’Équateur. 19 000 personnes vivent au sein du parc national, dont entre 200 et 300 non contactées et refusant tout échange avec le monde extérieur (chiffres de 2010).

C’est au sein même du parc du Yasuni et de cette nature luxuriante que se trouve le Napo WildLife Center, au bord de la lagune d’eaux noires Añangucocha. Ce confortable lodge offre une expérience marquante, au cœur de forêt primaire d’Amazonie et de sa méga-biodiversité sans pareil.

Départ de la ville de Coca, porte d’entrée de l’Équateur vers l’Amazonie profonde, pour suivre le cours du fleuve Napo. À bord d’un bateau à moteur, l’immersion se fait progressivement dans cet écosystème unique, jusqu’à changer d’embarcation pour un canoë à rames. Après avoir navigué sur un petit canal, arrivée sur la grande lagune Añangucocha aux abords de laquelle se dresse le lodge.

Le Napo Wildlife Center est un des lodges les plus accomplis en termes d’éco-tourisme en Amazonie équatorienne. Ce projet inclut la conservation d’environ 132 km² de forêt équatoriale humide. Situé dans l’unique territoire de la communauté Kichwa Anangu, c’est grâce à leur initiative et soutenus par « Tropical Nature Conservation System » que ce lodge a été conçu. C’est sans doute l’endroit où vous verrez le plus d’animaux sauvages en raison de la limitation des activités déprédatrices sur l’environnement.

Observation de la faune et découverte de la flore sont les activités qui régiront votre séjour. De nombreux mammifères sont observables aux abords du lodge,dont notamment plusieurs espèces de singes : capucins, singes hurleurs, singes araignées et singes écureuil. Cet écosystème dense abrite également des paresseux qu’il n’est pas rare d’observer nichés à la cime des arbres.

La lagune en front de lodge est un lieu de cohabitation merveilleux puisque environ 150 caïmans y évoluent, ainsi qu’une famille de loutres composée de quelques individus. Le Napo WildLife Center est l’un des seuls spots de la zone où vous pourrez admirer ces mammifères aquatiques, espiègles et joueurs : les voir pêcher est une vraie démonstration d’adresse.

Les birdwatchers seront aussi ravis de cette destination puisque le lodge dispose d’une tour d’observation de laquelle s’apprécie la variété d’espèces et de couleurs qui peuplent la réserve. Toucans, guacamayo, papagayo, tangaras, pivert, martin-pêcheurs, oropendola, hoatzin… forment une liste non exhaustive des habitants de la forêt primaire.

Le spectacle naturel à ne pas manquer pour les amoureux d’oiseaux est la venue des guacamayo et papagayo, aussi appelés arras, aux “saladeros”. Ces grands oiseaux viennent consommer les minéraux de cette formation naturelle afin de réguler le PH de leur estomac. Un véritable ballet de vives couleurs s’opère alors.

Enfin, la dimension communautaire n’est pas en reste lors d’un séjour au lodge Napo WildLife Center. En effet, la communauté Añagu gère également le lodge Napo Cultural Center où se situe le centre communautaire. C’est au sein de celui-ci que les femmes conçoivent leurs artisanats et partagent leurs traditions avec les voyageurs. Cuisine typique, instruments de musique et danses ancestrales vous seront présentés dans un moment convivial.

Cette immersion de 4 ou 5 jours dans la forêt primaire représente une étape marquante d’un voyage en Équateur, en vous offrant dépaysement et émerveillement. Le confortable lodge Napo WildLife Center propose un service qualitatif et attentionné dans un environnement unique. Ce séjour est adapté à tous les voyageurs en quête d’expérience inoubliable, au milieu d’une méga-biodiversité incomparable en Équateur.