La semaine dernière l’équipe de Terra Ecuador est partie explorer la région de Cayambe, au nord de Quito, à la recherche de nouveaux hébergements à offrir aux futurs voyageurs et d’activités d’exception.

Direction le volcan Cayambe, le troisième plus haut du pays

Avec ses 5 790 m de haut, ce volcan emblématique de l’Équateur domine les environs. Une fois arrivée à la ville de Cayambe, capitale des célèbres Bizcochos,  nous en profitons pour déjeuner au marché local. Parmi tous les stands de cuisine locale, notre choix s’arrête sur l’Hornado, plat typique à base de porc et de galettes de pommes de terre.

Après ce bon repas et avant de prendre de la hauteur pour rejoindre notre hébergement de ce soir, nous en profitons pour visiter une plantation de roses. Cayambe et ses alentours abritent de nombreux sites de production de fleurs, et notamment de roses, destinées à l’exportation jusqu’en Europe, Russie, Chine… Grâce à ses sols riches en minéraux et son climat propice, l’Équateur est devenu l’un des plus gros exportateurs de fleurs au monde. Une rose sur deux vendue dans le monde est équatorienne !

Au cœur de cette hacienda au style néo-classique français, nous en apprenons davantage sur le processus de culture, de cueille et de coloration. Nous découvrons aussi comment les roses sont soigneusement empaquetées pour l’exportation afin d’arriver saines et sauves chez votre fleuriste.

Séjour à “la porte des Andes”

Nous traversons ensuite le village de la Chimba, avant de débuter la montée au refuge où nous séjournerons. Nous y sommes accueillis par Antoine, jeune suisse à l’initiative de ce projet de refuge hostal, à l’ambiance détendue et au cadre enchanteur. Ce refuge est le spot idéal pour réaliser un programme d’acclimatation en vue d’une ascension.

Après avoir visité l’hébergement et ses infrastructures, nous entamons une marche jusqu’aux termes Las Golondrinas. Nous profitons du coucher du soleil depuis ces sources chaudes naturelles : un moment de détente au cœur du paramo.

Le lendemain, défi sportif pour toute l’équipe : escalade. Le mur d’escalade de Rumi Uku se situe à 3 200 m d’altitude, en contrebas du refuge. Notre hôte Antoine est aussi instructeur d’escalade et aura le plaisir de vous partager ses connaissances sur ce sport de précision. Différentes voies existent répondant ainsi à tous les niveaux et permettant également d’initier les débutants.

Retour à la capitale après ces 24h dans le paramo au pied du volcan Cayambe : un séjour de reconnaissance enrichissant pour l’équipe de Terra Ecuador qui rentre avec de nouvelles idées à vous partager et de lieux à vous faire découvrir.