Terra Ecuador » En direct du terrain » L’Amazonie proche, pour une véritable déconnexion

Envie d’évasion en pleine jungle ?

 

On qualifie souvent l´Equateur comme le pays des quatre mondes. Parmi ces quatre mondes, on compte l’Amazonie.

Il faut seulement compter 4h de route entre la capitale, Quito et les prémisses de l’Amazonie, Tena.

 

 

 

Pas besoin d’aller en Amazonie profonde pour se sentir déconnecter de la ville. A partir de Tena, il suffit de naviguer sur le Fleuve Napo en pirogue pour rejoindre des écolodges de qualité pour un retour aux sources et aux choses simples.

 

amazonie-plante-ecuador

 

Après 45 minutes de pirogue, on perd le signal réseau de son téléphone et on s´enfonce dans la jungle. On est directement surpris par cette végétation et on adore ce contact avec la nature. On y découvre toute sorte de fruits et de plantes typiques de la région.

 

 

amazonie-plante-ecuador

 

amazonie-plante-ecuador
Le fruit du cacao

 

Nuits dans un lodge

La plupart des lodges proposent des packages de 2, 3 ou 4 nuits tout compris. L´idéal est de choisir un lodge où un guide local est présent. Il vous accompagnera pour aller visiter les communautés locales.

 

 

amazonie-lodge-ecuador

 

amazonie-ecuador-communaute

 

Le guide pourra vous faire découvrir la jungle et vous donnera énormément d´explications sur cette nature mystérieuse car très peu connue. Il vous enseignera aussi les propriétés médicinales de certaines plantes et vous montrera des animaux que vous n´auriez jamais pu voir avec vos propres yeux.

 

amazonie-grenouille-ecuador

 

 

Les balades dans la jungle vous feront passer par des zones marécageuses, mais pas de panique, les lodges vous fournissent des bottes en caoutchouc, très utile dans cette région. Par contre, il ne faut pas oublier un spray anti-moustiques, ils peuvent être agressifs et voraces et même piquer à travers les vêtements ! Mais ne vous chargez pas d´une moustiquaire, les lits dans les lodge en sont équipés.

 

 

Une chose est certaine, en Amazonie vous mangerez bien et sainement. Les plats sont principalement à base de poisson comme le tilapia provenant d’Afrique mais qui s´élève également dans le fleuve Napo et se reproduit très rapidement.

 

amazonie-tilapia-cuisine-ecuador

 

Le suri est une larve dodue qui se nourrit de l´intérieur des palmiers. Riche en protéines, le suri se mange frit, grillé ou même cru ! Il a un délicieux goût de coco ! Alors, tentés?

 

amazonie-suri-vers-ecuador

 

Le fleuve Napo, long de 1480 km, prend sa source sur les flancs des volcans Antisana et Cotopaxi et continue sa route jusqu’au Pérou. Il peut devenir un vrai parc d’attraction naturel. Il suffit de se laisser aller par les courants sur une bouée et le tour est joué !

 

 

Avant d´aller vous coucher et vous faire bercer par le chant des insectes et des oiseaux, jetez un coup d´œil vers le ciel… Vous ne serez pas déçu !

 

En bref,

 

3 jours en Amazonie correspondent à un retour aux sources. Loin de l’agitation de la ville où vous serez en harmonie avec la nature. L’Amazonie proche permet de voir un grand nombre d’animaux et d´insectes. Cependant, si vous voulez voir des paresseux, caïmans, serpents et même dauphins roses, il faut aller en Amazonie profonde. Disons que l’Amazonie proche est un avant-gout et une reconnexion totale à la Pachamama.

 

 

Pour découvrir les magnifiques paysages de cette partie de l’Amazonie et encore d’autres paradis naturels de l’Equateur, rendez-vous sur notre circuit naturaliste.

Et pour en savoir plus sur la région amazonienne de l’Equateur, c’est sur cet article que ça se passe!