L'EQUATEUR
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter

Accueil > Blog > Politique et économie > L’Équateur et le Pérou présentent leur proposition Réserve de biosphère (...)

Retour

L’Équateur et le Pérou présentent leur proposition conjointe de création de la Réserve de biosphère transfrontière "Forêt de Paix"

« Forêt de Paix » couvrira une superficie de 1,6 millions d’hectares qui comprend les mangroves et les forêts sèches et abrite plus de 600.000 personnes, qui ont décidé de s’engager dans la conservation et le développement durable de leur environnement. des deux côtés de la frontière.

Biosphère "Forêt de Paix"

Cette proposition conjointe de la Réserve de biosphère transfrontière Forêt de Paix (Bosques de Paz) constituera la première réserve de biosphère du genre en Amérique du Sud.

La création de cette réserve transfrontière est conçue pour atteindre les objectifs spécifiques suivant qui profiteront aux deux nations.

Elle vise à renforcer l’accord de paix signé entre l’Équateur et le Pérou et la conservation de la flore et de la faune endémique, servir de laboratoire pour la recherche scientifique et fournir une plate-forme régionale pour le renforcement de la gestion des ressources financières pour la conservation et le développement territorial.

Ce site transfrontière intègre deux réserves de biosphère existantes : Noroeste Amotapes-Manglares, qui est située dans la région de Tumbes au Pérou et qui a été étendue en 2016, et Bosque Seco en Equateur qui a été créé en 2014 et qui est située dans les cantons appartenant à la fédération de communes de Bosque Seco (Avocados, Celica, Pinal, Puyango, Macara et Zapotillo).

Cette nomination est la première de son genre en Amérique du Sud et apportera une contribution précieuse à la conservation mondiale et au programme de développement durable.

Le processus de création de la proposition a été appuyé par le projet « Réserves de biosphère en tant qu’outils pour la gestion des zones côtières et des îles dans la région du Pacifique Sud-Est » (BRESEP), qui est coordonné par le Programme MAB.

L’objectif global de BRESEP est de créer et de renforcer les réserves de biosphère existantes situées sur les zones côtières et les îles de la côte ouest du Chili, Colombie, Equateur, Panama et Pérou.

Le projet vise également à promouvoir les réserves de biosphère comme outils pour des projets novateurs qui apportent une valeur ajoutée aux activités socio-économiques locales et de sensibiliser et de renforcer les capacités des intervenants dans ce domaine.

À ce jour, il existe entre autres, deux réserves trinationales, une en Amérique centrale (Honduras-Guatemala-El Salvador), et une autre la frontière de l’Espagne -(Portugal et Espagne – Maroc).

Le projet est ambitieux et mobilise des deux cotés des frontières en Équateur et au Pérou

Les autorités locales, des experts, des représentants de la société civile et des ONG dans le sud de l’Équateur et dans le nord du Pérou ont promu ensemble la création de cette biosphère entre les deux nations.

Les objectifs de ce projet environnemental et social sont axés sur la préservation, le développement économique durable et la recherche scientifique. Ainsi la réserve se doit de permettre la conservation de la diversité biologique, la recherche scientifique avec une surveillance permanente et la définition des modèles de développement durable au service de l’humanité. Elle doit également faciliter la coopération et les échanges au niveau régional et international.

Le directeur national de la biodiversité d’Équateur, le Ministère de l’Environnement de l’Équateur, Francisco Prieto, a appelé cette initiative «  échantillon de gestion régionale et intégrée de notre biodiversité. » Le fonctionnaire a également souligné que c’est « le rêve non seulement des partis politiques, mais aussi le rêve des acteurs locaux » et un témoignage « du jumelage et de l’amitié entre les deux pays ».

Biosphère "Forêt de Paix"