Quels sont les félins que l’on trouve en Équateur ?

Le Jaguar (Panthera Onca)

Eh bien, le plus fameux est le Jaguar (Panthera onca). Sa mâchoire est la plus puissante au monde, plus que celle du lion ou du tigre. Sa réputation n’est plus à faire ! On le distingue souvent dans l’iconographie maya et aztèque et dans la céramique d’Amérique du Sud.

Où vit le Jaguar ?

On le retrouve du Mexique en Argentine. C’est l’animal emblématique du continent.

Selon une récente étude du WWF, il existerait près de 2000 jaguars sur la région du corridor Napo-Putumayo qui unit l’Équateur à la Colombie et au Pérou. Ce qui donne une densité de population d’environ 1,5 spécimens au km2.

Sur cette région, l’étude a été menée dans la réserve de Cuyabeno où nous proposons plusieurs circuits naturalistes. Mais il faut savoir que cet animal chasse de nuit et reste donc très difficile à observer (le WWF a employé près de 130 caméras nocturnes pour réaliser ses mesures).

Une espèce en danger

Avec la déforestation et l’urbanisation galopante, le jaguar a perdu de son habitat dans de nombreux pays (et a même disparu en Uruguay et au Salvador). Aujourd’hui, 90% de sa population se trouve en Amazonie.

Comment se distingue-t-il des autres félins ?

Le jaguar se distingue des autres grands félins par son poil et la composition de ses rosettes :

Même s’il ressemble au Léopard (Panthera pardus) (ou Panthère) d’Afrique et d’Asie du Sud-Est, on peut trouver à l’intérieur de ses rosettes des tâches noires qui le distinguent de son confrère. Ces rosettes sont aussi plus grandes et moins nombreuses que chez le léopard.

 

Il existe une version noire du jaguar (tout comme la panthère noire) qui n’est pas une sous-espèce ni même une autre espèce mais une anomalie génétique.

Observer les jaguars en Equateur

Pour les amoureux de l’observation animale (rappelons que l’Équateur détient le record de biodiversité au monde), nous vous proposons des circuits spécialisés comme celui-ci : Equateur naturaliste.

Mentionnons pour terminer le « tigrillo » ou Oncille (Leopardus tigrinus) en français, parent proche de l’ocelot. C’est un autre félin habitant les forêts d’Amazonie. Il est plus facile à observer même si cela tient de la chance.

Vous pouvez retrouvez nos autres circuits nature sur cette page.