L'EQUATEUR
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter

Accueil > Blog > Divers > Un invité VIP en Equateur

Retour

Une visite de choix à la latitude zéro fin mai 2016.

William : Nous avions passé de nombreuses nuits avec l’équipe de Terra Equateur à prier et faire des offrandes pour la venue d’un de nos associés en Equateur.
Nos prières furent entendues et ce fut Pierre qui foula le sol instable de notre cher pays d’adoption depuis que Christophe s’en fut fin 2013.
Quelle émotion… sentiment rapidement remplacé par… qu’allons-nous lui organiser ? Il arrive dans 3 jours !

L’équipe : Ce n’est pas tous les jours que nous accueillons un invité de marque ! En effet, Pierre BOYER himself vient passer une semaine en Equateur et connaitre notre bureau à Cumbaya. Enfin, le quatrième, puisque qu’on aime bien bouger à Terra Andina Equateur ! On adore faire et défaire des cartons !

William : Commençons par une série d’entretiens, Isa, Nicolas, Vivi… Karen de retour le jeudi et même Mauro qui passe à la moulinette. Ne manque que Clara en France pour ses congés.
Entretemps on parle du contexte local, des prix trop chers, du gouvernement dépassé par ses dépenses sans compter, du volcan Cotopaxi qui alterne l’animation avec les séismes, des nouvelles taxes, de la holding…
Rendez-vous chez nos amis de Ernst & Young pour des discussions sur la fiscalité. Pour en conclure que l’Equateur doit rester à part contrairement à nos autres agences…

L’équipe : Ce fut l’occasion d’échanges, d’entretiens individuels mais également d’un moment bien sympa dans une maison hôtes franco-équatorienne.

Au menu, tapas du sud de la France, des raviolis maison et une tarte tatin à rendre verte de jalousie ta grand-mère !

Equipe Terra Andina Ecuador

William confirme : Jeudi, dernier jour avec l’équipe, un déjeuner à la campagne et des rasades de bières artisanales en fin de journée. Une visite en accéléré mais très efficace et appréciée de tous.

L’équipe : Nous apprenons que Pierre adorerait aller sur le Cotopaxi et faire une balade sur ce volcan emblématique. Pas de chance, Monsieur Coto ne se laisse pas approcher si facilement depuis qu’il est entré (de nouveau) en processus éruptif en aout 2015. Tant pis ! Il faudra bien trouver d’autres terrains d’aventures pour Pierre ! William se charge de nous raconter cette partie (obscure) de son séjour chez nous.

De fil en aiguilles, nous sommes revenus contents et l’estomac (bien !) rempli à 17h…. Histoire de bosser un peu quand – même… Avant de repartir pour une tournée de bières artisanales.
Bref, chez Terra Andina Ecuador, avec nos hôtes de choix, on sait passer du bon temps !

Equipe Terra Andina Ecuador

William nous raconte la suite : Vendredi, férié, direction Papallacta, les bains thermaux à moins de 2 heures de Quito. Surprise, il y a plus de queue qu’à Lourdes. Les prières n’y changent rien, on attend notre tour et puis là après-midi radieuse, Papallacta n’avait jamais offert de mémoire d’homme un ciel aussi limpide et une chaleur aussi clémente. A 17h30 on repart encore sous le soleil. Incroyable. Pierre me raconte sa chance avec le temps partout où il va. Je ne peux que le croire.
Lendemain départ pour Mindo, où le climat n’est pas toujours compréhensif.
La surprise ne fut cependant pas le climat mais un autre aspect que Pierre m’avait caché, son rapport aux clés !
Petite sortie le soir pour tâter la vie nocturne de ce bled endormi… on trouve le repaire d’une française qui n’a plus toute sa tête, quelques échanges sympas et après plusieurs bières, à 1 heure du matin retour à l’hôtel. La clé du portail cachée sous une pierre, le chien de garde qui semble prêt à nous sauter dessus à tout moment… et la clé de la chambre qui… ne correspond pas à notre chambre !
Pierre tout philosophe me dit : « putain c’est marrant c’est pas la première fois que m’arrivent des trucs avec les clés ! ». Ajoutant : « faut pas me confier les clés de ta baraque ! ».
La chambre est au 2ème étape d’un bungalow, la terrasse est un peu haute. J’avais repéré une échelle sous le bâtiment principal de l’hôtel. Et pas âme qui vive pour répondre à nos appels.
1h30 du matin, à 6 mètres sur une échelle que tente de maintenir Pierre, je bascule sur la terrasse et ouvre notre chambre.
A peine le temps de méditer sur les paroles de Pierre, on plonge dans un sommeil profond.

Lendemain, canopy. Magnifique temps, comme l’avait prévu Pierre. 12 parcours avec Pierre tentant toutes les positions (j’ai renoncé à publier les photos pour éviter toute mauvaise interprétation). Trop de sport alors direction Le Quetzal, où l’on goûte tout ce qui peut se faire avec le chocolat. Puis retour à Quito.

Voilà, de bons souvenirs, un passage qui a aussi dynamisé notre équipe, sous le poids d’une actualité peu réconfortante pour notre destination mais qui s’est sentie soutenue par le passage de Pierre.
Merci encore pour cette visite.

Equipe Terra Andina Ecuador