Les Kichwas, des rencontres inspirantes

Faisons d’abord une différence dans les termes car on s’y perd :

Le Quechua n’est pas seulement une marque connue de vêtements sportifs mais la langue parlée au Pérou, en Bolivie et au Nord de l’Argentine et du Chili.

Le Kichwa distingue la langue parlée en Équateur (pour compliquer on utilise aussi le terme Quichua), au nord du Pérou et au sud de la Colombie.

Ces deux langues de la même famille se différencient notamment par l’emploi des vocales.

Maintenant si l’on parle du peuple en général en Équateur parlant cette langue on dira Kichwa.

Une nationalité qui recèle une immense diversité

Les Kichwas sont l’une des 13 nationalités indigènes du pays. On les trouve dans la Cordillère des Andes mais aussi en Amazonie.

Mais elle rassemble plusieurs sous-groupes dont les coutumes se distinguent en particulier au niveau vestimentaire. C’est essentiellement leur cosmovision qui les rassemble et les festivités liées aux cycles solaires et agricoles. Citons par exemple les plus connus, les Otavalos et les Kayambis.

De beaux principes

Leurs communautés sont imprégnées de principes qui méritent d‘être remarqués, pouvant servir d’inspiration à l’heure où les valeurs de solidarité prennent de l’ampleur.

Minga : un travail fait en commun au service de tous

Ayni : un principe de réciprocité dans l’entraide en communauté

Sumak kawsay : le “bien-vivre”, ensemble, dans le respect de son environnement, pour une harmonie générale. Un concept holistique que vous vivrez au travers d’expériences comme la pamba mesa, le partage festif de la nourriture mis en commun.

Les fêtes

Les festivités kichwas sont liées aux fins de cycles naturels, autrement les solstices et équinoxes. On honore ainsi ce qui conditionne la vie humaine et les rythmes agricoles.

La plus connue est l’Inti Raymi, ou Fête du Soleil, au solstice d’été, quand on commence à semer. Le Colla Raymi correspond à l’équinoxe d’automne, et honore la fécondité. Puis vient le Kapak Raymi, lors du solstice d’hiver, le temps de la germination. Et suit le Paukar Raymi, au solstice de printemps, le moment de la floraison.

Plus de détails dans notre article sur ces festivités traditionnelles.

Ces fêtes dites païennes ne se font pas en l’honneur de divinités mais tout simplement de l’énergie vitale qui rythme la vie sur terre. Le spectacle des offrandes et des habits colorés est un moment empreint d’humilité envers la Terre-Mère, la Pachamama, et de spiritualité sincère qu’il ne faut pas manquer si vous coïncidez avec ces dates.

Une médecine traditionnelle active

Ce peuple si connecté à la nature n’est pas en reste quand il s’agit de médecine à base de plantes. La biodiversité en Équateur étant un atout majeur, il est donc aisé de trouver la plante qui correspondra aux maux à traiter. Le nombre de praticiens traditionnels reste ici très important et nous connaissons des herboristes sachant reconnaître et utiliser plusieurs centaines d’espèces de plantes aux propriétés médicinales très variées.

On parle de remèdes ayant souvent fait l’objet de recherches pour tester leur efficacité. A l’occasion demandez-nous de vous en faire rencontrer… mais ne le dîtes pas à votre pharmacien classique!

L’histoire de ce peuple

Si l’histoire de ces peuples vous intrigue, nous vous recommandons :

  • Le Musée de l’Alabado à Quito pour les pièces archéologiques de leurs ancêtres, classées selon les mondes de leur cosmovision.
  • Le Musée Mindalae qui montre de remarquables pièces artisanales de tous les peuples du pays
  • Les ateliers disséminés à travers le pays et qui montrent la vivacité de nombre de leurs pratiques artisanales, depuis les tissus aux instruments musicaux.

Les rencontrer

Les croiser, même au sein de leur communauté, est facile. Échanger, s’intéresser sincèrement à leur conception du monde, les écouter, sont des occasions plus rares.

Nous tâchons de vous partager ces moments de véritable convivialité interculturelle en vous proposant les lieux où nous avons vécu nous-mêmes ce type d’expériences.

Retrouvez notre article complet sur les peuples d’Equateur sur ce lien.

Contactez-nous pour découvrir les peuples d’Équateur et concevoir ensemble votre voyage.

Un exemple de circuit pour vous inspirer :