L'EQUATEUR
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter

Accueil > Blog > Art et Culture > La Marimba, clasée Patrimoine immatériel del l’Humanité

Retour

La marimba, musique traditionnelle de la région afro-équatorienne d’Esmeraldas est déclarée Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’Unesco.

La musique de marimba, les chants et danses traditionnels de la région colombienne du Pacifique Sud et de la province équatorienne d’Esmeraldas ont été déclarés ce mercredi 2 décembre Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’Unesco lors d’un comité inter-gouvernemental réuni à Windhoek en Namibie.

La marimba, tant par ses chants que par ses danses fait partie intégrante du tissu social des descendants africains de la province équatorienne d’Esmeraldas. La musique se joue avec un xylophone, des tambours et des maracas.
Les hommes et les femmes de la communauté chantent des récits et des poèmes, en accompagnant leur chant de mouvements rythmiques. Chantée et dansée lors de différents évènements à caractère rituel, religieux ou bien festif pour rendre hommage à la vie, rendre un culte aux saints ou dire au revoir aux défunts.

L’Unesco a signalé que la marimba était déjà reconnue depuis 2010 pour la Colombie seule et que la reconnaissance a été étendue à l’Equateur.

Le groupe de musiciens d’Esmeraldas Etnia s’est formé en 1998. C’est un groupe de musique traditionnelle afro-équatorienne fusion. Jackson Arroyo qui dédie sa vie à la musique depuis l’âge de 11 ans est le fondateur du groupe. Foto : Archivo / EL COMERCIO

Musique marimba Equateur
La Casa de la Marimba (Maison de la Marimba), à Esmeraldas, difuse les coutumes du peuple afro-équatorien. Foto : Archivo / EL COMERCIO

Musique marimba Equateur
Professeurs de musique de la Maison de la Marimba à Esmeraldas : Alberto Castillo (guitarre) et Manuel Mosquera (percussion). Foto : Archivo / EL COMERCIO

Musique marimba Equateur
Un petit aperçu en son et en images.


Source : le journal local équatorien El Comercio